«J'ai ressenti une immense joie»
Actualisé

«J'ai ressenti une immense joie»

Aline Jacquier, 19 ans,
de Fully (VS), participe aux Journées mondiales de la jeunesse en Australie. Interview juste aprèsl'intervention du pape jeudi.

– 20minutes. Vous venez d'assister, avec 150 000 autres jeunes, au discours de Benoît XVI. Qu'avez-vous ressenti?

– Aline Jacquier. Une immense joie, la sensation d'être une priviligiée. De plus nous avons pu le voir en vrai de là où nous étions installés, et non sur un écran géant.

– Qu'avez-vous pensé du message qu'il a délivré?

– Malheureusement, avec la foule et le fait qu'il se soit exprimé en anglais, nous n'avons pas tout compris, sinon qu'il a beaucoup parlé d'écologie. C'est un thème primordial aujourd'hui, surtout ici, en Australie, avec la problématique des Aborigènes. Plus tard nous aurons une traduction à disposition sur papier et nous pourrons méditer plus calmement sur ses paroles.

– Que retiendrez-vous de votre voyage en Australie et de ces JMJ 2008?

– L'accueil des gens ici a été magnifique. Nous avons des contacts magnifiques avec les gens qui nous logent.

– Qu'est-ce que cela vous apporte de participer à un tel événement?

– C'est magique. Le partage avec les autres, tout ça. En fait je me sens comme une pile électrique rechargeable qui se serait déchargée tout au long de l'année et qui retrouve enfin son énergie.

Propos recueillis par Nando Luginbuhl

Ton opinion