Actualisé 13.07.2012 à 08:09

«Pékin Express»«J'ai savouré le réveil, un vrai bonheur»

Les deux frères survoltés de «Pékin Express», sur M6, Ludovic et Samuel, ont gagné. Le plus jeune s'est confié.

de
Patrick Théry/lessentielonline

Quel sentiment prédomine au lendemain de votre victoire?

Ludovic: C'est un sentiment de bonheur. Il y a un an jour pour jour, on avait perdu. Ce matin, j'ai savouré le réveil. S'il y a bien un «Pékin Express» qu'il fallait gagner c'est celui-là. Avec les meilleurs, il ne fallait rien lâcher.

Votre meilleur souvenir?

On a traversé neuf pays en deux émissions. C'est difficile. La rencontre avec les Africains était magique. La pauvreté par contre est terrible. La Corée du Sud est très riche avec d'immenses buildings et les Philippins sont coquets.

Et si on vous dit: «Vous repartez»?

Je ne sais pas. Faudrait que je sois au pied du mur pour savoir. «Pékin Express» est si éprouvant.

Toujours des projets de restaurant?

On a laissé ça de côté avec Samuel. Je vais essayer de m'investir dans la comédie. Ça fait huit ans que j'en fais, j'aimerais décrocher un rôle dans un long-métrage. Et je vais nager avec un requin.

Une idole?

Je rêve de tourner avec Benoît Poelvoorde. Si quelqu'un m'entend...

Un mot sur les passagers mystères.

On a eu la chance de tomber sur deux princesses, Sandrine Corman et Faustine Bollaert. On s'est bien entendus. Ce n'était que du bonus.

Êtes-vous restés en contact?

Absolument! Rien que jeudi, on a échangé une dizaine de SMS pendant la finale. Nous étions chez nous à Paliseul (Province du Luxembourg) avec 70 personnes. Je ne vous dis pas à 23 h la folie!

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!