Nidwald: «J'ai vu 25 de mes vaches piétiner le chien»
Publié

Nidwald«J'ai vu 25 de mes vaches piétiner le chien»

Des bovins ont chargé un groupe en randonnée, blessant un promeneur et tuant un des chiens, lundi. Le propriétaire du troupeau s'explique.

par
gwa/frs/cga
1 / 7
Dans le canton de Nidwald, un sentier de randonnée est désormais interdit aux chiens jusqu'à la fin de l'été.

Dans le canton de Nidwald, un sentier de randonnée est désormais interdit aux chiens jusqu'à la fin de l'été.

Google Street View
Cette décision fait suite à un incident survenu lundi dernier. Un chien est mort, piétiné par le troupeau, et son propriétaire a été blessé.

Cette décision fait suite à un incident survenu lundi dernier. Un chien est mort, piétiné par le troupeau, et son propriétaire a été blessé.

zvg
Une randonnée avait tourné au cauchemar, lundi entre Bannalp et Schonegg (NW). Quatre personnes avec deux chiens tenus en laisse se baladaient dans un alpage occupé par des vaches, dont plusieurs mères allaitantes.

Une randonnée avait tourné au cauchemar, lundi entre Bannalp et Schonegg (NW). Quatre personnes avec deux chiens tenus en laisse se baladaient dans un alpage occupé par des vaches, dont plusieurs mères allaitantes.

Google Street View

Une randonnée a tourné au cauchemar, lundi entre Bannalp et Schonegg (NW). Quatre personnes avec deux chiens tenus en laisse se baladaient dans un alpage occupé par des vaches, dont plusieurs mères allaitantes. Un panneau situé à proximité rappelait les risques liés à l'instinct maternel de ces bêtes.

À un moment, plusieurs d'entre elles se sont approchées de la petite troupe. Inquiets, les randonneurs ont voulu lâcher les chiens pour qu'ils puissent s'enfuir. Mais une laisse n'a pas pu être enlevée à temps et le toutou a entraîné son maître au milieu du troupeau. Les bovins ont alors chargé, blessant le promeneur et tuant le chien.

C'est un des promeneurs qui s'est interposé pour écarter les vaches et qui a dégagé le blessé.

Propriétaire des «vaches tueuses» choqué

Nos collègues de «20 Minuten» ont retrouvé le propriétaire des «vaches tueuses». Bruno Röllin raconte être arrivé sur place et avoir trouvé son troupeau incontrôlable. «Cinquante bovins, dont 25 vaches allaitantes, ont piétiné le chien», précise-t-il, en estimant que la situation était «dangereuse».

L'animal tué est un chien de chasse. Il était à peine reconnaissable. Bruno Röllin dit qu'en 37 ans d'alpage, il n'avait jamais vu des bovins réagir de la sorte. Il ne peut, de ce fait, pas expliquer l'incident. Il estime juste que les randonneurs ne se sont probablement pas suffisamment tenus à distance du troupeau, malgré les panneaux. Quant à l'homme blessé: «Il avait la laisse accrochée à son pantalon et n'a pas réussi à se libérer.» Heureusement qu'un autre promeneur l'a aidé «sinon cela aurait pu très mal tourner».

Selon la police, le propriétaire du chien a bien réagi. «Si je suis malchanceux, je devrai lui payer un autre chien», soupire l'éleveur. Il explique que la cohabitation entre vaches et chiens est de pis en pis. «Pour nous, c'est un gros problème, car les mères allaitantes veulent protéger leurs veaux.»

Ton opinion