Carolina Gonzalez, La Carologie: «J'aime bien cette idée de construire des ponts»
Publié

Carolina Gonzalez, La Carologie«J'aime bien cette idée de construire des ponts»

Carolina Gonzalez est l'une des trois youtubeurs d'«On a marché sur la Terre», émission entre web et télé, consacrée à l'environnement.

par
Julienne Farine

Les internautes la connaissent sous le nom de sa chaîne, La Carologie. À 23 ans, La Genevoise aux 275'000 abonnés sur YouTube débarque à la télévision en compagnie de Méganne Barbey (World of Advice) et Benjamin Friant. L'émission, dès le 7 avril sur le Net et le lendemain sur RTS1, abordera des thèmes en lien avec l'écologie.

Quel est le principe d'«On a marché sur la Terre»?

Nous sommes trois youtubeurs à qui on a donné des missions en lien avec l'écologie. Le but, c'est d'aller rencontrer des personnes, découvrir des technologies ou des manières de penser qui ont un lien avec ce thème et d'en faire des vidéos pour nos chaînes sans aucune restriction ni directive. On sera suivis par une personne de la RTS pour documenter le processus créatif de nos vidéos. L'idée est de faire un pont entre YouTube et la télé.

Qu'est-ce qui vous a plu dans ce concept?

Plusieurs choses. D'abord, le projet me paraissait intéressant, divertissant et important. Ensuite, la marge de manœuvre dont nous disposions me plaisait beaucoup. On a eu notre liberté et notre espace dans lequel on pouvait s'exprimer comme on le voulait. Ne pas avoir de restriction ni quelqu'un qui me dise quoi faire et comment, c'est le centre de ma chaîne YouTube.

Avant que la RTS vous contacte, aviez-vous déjà pensé à faire de la télévision?

Passer à la télévision n'est pas mon envie première, mais je ne dis pas non à plus de visibilité, plus d'espace et plus de présence. Je pense qu'il est important de connecter les différentes plateformes. J'aime beaucoup YouTube, j'aime ce que j'y fais, ce que font ceux que je suis, et j'aime bien cette idée de construire des ponts.

«On a marché sur la Terre» vous a donné envie de réaliser d'autres vidéos du même genre pour votre chaîne?

Oui, parce que ça m'a donné un peu confiance en moi. Je me suis dit que j'étais capable d'apprendre quelque chose, de retransmettre l'information, de l'illustrer et d'en faire une sorte de minidocumentaire.

Ton opinion