«J'aime partager les matches»

Actualisé

«J'aime partager les matches»

Le musicien lausannois Stéphane Blok s'enthousiame lorsqu'il s'agit d'évoquer l'Euro 2008.

– Samedi soir, la Russie a eu le dessus sur les Pays-Bas. Qu'avez-vous pensé de la rencontre?

– C'était du très beau spectacle. J'étais à La Ciotat, à Marseille, tranquillement installé sur une terrasse avec des copains. Je n'avais pas de favori, car les deux camps m'avaient charmé lors des matches précédents.

– Quel genre de supporter êtes-vous?

– Je ne sais pas comment je suis quand je regarde un match, mais j'adore être dans des lieux publics. C'est sympa de partager ces moments avec les autres.

– Jusqu'à présent, quel joueur vous a le plus impressionné?

– Les gardiens en général. Certains ont été très spectaculaires, contrairement aux joueurs. Buffon et Van der Sar m'ont le plus épaté.

– A qui auriez-vous envie d'adresser un carton rouge?

– Je le donnerais aux professionnels du foot: en le médiatisant massivement, ils ont engendré une spéculation exagérée sur les salaires. Les joueurs gagnent beaucoup trop d'argent. Le foot perd un peu de son charme.

– Avez-vous cédé à la mode des drapeaux?

– C'est mon second carton rouge. Je ne crois pas du tout aux identités nationales représentées par un drapeau, ou un hymne. Les identités sont plus complexes que cela. Dans le foot, je supporte d'ailleurs plutôt un club qu'une équipe nationale.

– A votre avis, qui sera sur le terrain le 29 juin?

– L'Euro est plus surprenant au niveau des résultats que le Mondial. Donc, je n'en sais rien. Ce qui est sûr en revanche, c'est que je suivrai ce match à Lausanne, avec des amis!

Catherine Hurschler

Ton opinion