Actualisé 15.03.2020 à 13:52

Thaïlande«J'avais l'impression de voir des chiens sauvages»

Les touristes ayant déserté la ville de Lopburi, les singes du coin manquent cruellement de nourriture. Mercredi, une impressionnante guerre des gangs a éclaté.

de
joc

Située au centre de la Thaïlande, la ville de Lopburi attire d'habitude une foule de touristes. Mais ces derniers temps, en raison du coronavirus, le nombre de visiteurs a drastiquement baissé dans la région. Et les singes, qui profitaient de la générosité des voyageurs de passage, ont l'estomac qui crie famine. Cette situation exceptionnelle donne lieu à d'impressionnantes scènes de guérilla urbaine entre primates.

Mercredi, une véritable guerre entre deux gangs rivaux a éclaté dans les rues de la ville. Des centaines de macaques ont été filmés en train de se battre pour une simple banane. «Je crois que ces singes avaient très, très faim. Normalement, de nombreux touristes leur donnent à manger. Mais là, il ne reste plus grand monde», explique Sasaluk Rattanachai, l'auteur de la vidéo, qui dit avoir eu l'impression de voir «des chiens sauvages» en action.

«Ils sont devenus fous pour une morceau de nourriture. Je ne les avais jamais vu aussi agressifs», confie le Thaïlandais. Le «Bangkok Post» explique que les primates du coin prêtent allégeance à deux gangs différents: les singes du temple et les singes de la ville. En principe, ces deux bandes rivales restent chacune sur leur territoire.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!