Baptiste Lecaplain: «J'avais oublié que j'avais été bègue pendant un an»

Actualisé

Baptiste Lecaplain«J'avais oublié que j'avais été bègue pendant un an»

En écrivant son 2e spectacle, Baptiste Lecaplain a redécouvert des périodes de sa vie qu'il avait bien rangées dans un coin de sa tête.

par
Julienne Farine

Si vous voulez quelques anecdotes croustillantes, et parfois gênantes, sur l'humoriste de 30 ans, rendez-vous à Lausanne le 18 mars 2016 et à Genève le lendemain. Il y présentera «Origines».

Comment avez-vous choisi les moments de vie que vous racontez dans ce spectacle?

J'ai pris les épisodes les plus marquants. Les mamans racontent souvent aux personnes qu'on amène à la maison ce qu'on faisait quand on était gamin. C'est très mignon et ça peut être très gênant des fois. J'avais complètement oublié que j'avais bégayé pendant un an et ma mère me l'a rappelé. Je me suis dit qu'il fallait peut-être que je m'en serve un jour. Elle corrigeait mes lettres d'amour aussi. Elle les a gardées et elle a sorties à ma copine.

Vos parents ont-ils vu le spectacle?

Oui, six fois. La première, c'était un peu bizarre pour eux. C'est la deuxième fois que ça a été un peu plus difficile, parce que ma mère a analysé les textes et elle m'a demandé: «T'es en train de dire qu'on est des mauvais parents?»

Y a-t-il quelque chose que vous aimeriez changer dans votre passé?

Oui et non. Mon blocage et ma timidité avec les filles, c'était de ma faute. Si je n'ai fait l'amour qu'à 23 ans, c'est parce que j'étais accroché à des filles qui ne voulaient pas de moi et que je pensais avoir à l'usure. Je ne crois pas que je changerais quoi que ce soit en fait. Je suis très fier de l'héritage que j'ai reçu de mes parents.

Etre devenu papa d'une petite Thelma en 2014 a-t-il changé votre manière d'écrire?

Non. Ça m'a juste mis une pression supplémentaire. Quand je vois que je ne travaille pas beaucoup, ça me fait plus flipper pour ma fille. Je sais que j'ai quelqu'un à charge. Ça m'a amené plein de sujets, j'ai été inspiré par ça.

Avez-vous pensé à filmer ce spectacle pour qu'elle puisse le voir plus tard?

Un des trucs qui me fait flipper, c'est que ma fille va commencer à réaliser ce que je fais dans six ans, quand elle aura 8 ans. Je n'ai pas envie que ma fille soit dans la salle et que des gens autour d'elle disent que le spectacle est de la merde. Je n'ai pas envie que ma fille soit gênée par son père.

On vous a déjà confondu avec une célébrité?

Oui, Ryan Gosling (il éclate de rire). Norman, beaucoup. J'en parle sur scène à la fin. Ca m'est arrivé une ou deux fois. Il m'arrive plus souvent qu'on me dise «je vous reconnais, mais je ne sais pas d'où».

Ton opinion