Actualisé 26.06.2008 à 19:42

«J'engueule beaucoup ma télé»

DJ mais aussi animateur radio et TV, Philippe Morax aurait bien aimé que les Suisses aillent loin dans l'Euro.

–Content ou plutôt déçu de cet Euro?

–J'ai été surpris. Au début, on imaginait que des équipes comme la France, l'Italie allaient occuper les premières places, et puis on a vu un autre football avec l'arrivée en force d'équipes plus petites. J'aime bien ça.

–Qu'avez-vous pensé de la demi-finale Allemagne - Turquie?

–Avec les Allemands, il faut toujours s'attendre à des surprises. Encore une fois on a vu qu'il pouvait se passer plein de choses jusqu'au dernier moment. Cela a été super-intéressant. Du moins pour le non-spécialiste que je suis.

–Sur le terrain, les joueurs jouent parfois la comédie. Ça vous énerve ou ça vous fait rigoler?

–C'est vrai qu'en tant que spectateur on peut se dire qu'ils font beaucoup de cinéma, mais nonante minutes, c'est long, il faut se donner à fond. Ils ont peut-être recours à ces petits stratagèmes pour récupérer un peu. Les joueurs sont des forces de la nature, mais d'un autre côté ils se font vite des petits bobos...

–Quel genre de supporter êtes-vous? Vous hurlez devant l'écran?

–Tout dépend qui joue. Dans ce cas, j'engueule beaucoup ma télévision (rires). Sinon je reste assez discret.

–S'il fallait n'en retenir qu'un jusqu'à présent, de quel match vous souviendrez-vous très longtemps?

–J'ai trouvé très beau le match Suisse - Portugal, avec la victoire 2-0 de la Nati, surtout à cause du score. J'aurais bien voulu que les Suisses jouent comme ça depuis le début. Sinon j'espère une finale pleine de surprises!

Propos recueillis par Catherine Hurschler

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!