Actualisé

Football«J'espère bien que Ronaldo sera de mon côté»

Sélectionné pour la première fois en équipe nationale, le Genevois Kevin Mbabu se réjouit aussi de jouer la Champions League.

par
Tim Guillemin
Le latéral de 23 ans, ici à son arrivée au rassemblement de la Nati, vit une période faste.

Le latéral de 23 ans, ici à son arrivée au rassemblement de la Nati, vit une période faste.

Keystone

Hier était un jour spécial pour Kevin Mbabu, enfin appelé avec l'équipe de Suisse. Avec la Champions League et la fin du mercato, les dernières semaines ont été riches en émotions pour le latéral droit d'YB.

A quel point avez-vous failli quitter Young Boys le 31 août, dernier jour du mercato?

Jusqu'au dernier moment c'était du 50-50. J'aurais pu partir, ça ne s'est pas fait.

A l'Eintracht Francfort?

Par exemple. Francfort était une option. Mais je suis à Berne et content d'y être!

Si YB avait perdu à Zagreb et avait donc raté la Champions League, vous seriez parti, non?

Peut-être (sourire). Découvrir un grand championnat, c'est un objectif. Ce sera pour dans quelques mois ou une année, on verra bien. Vous me connaissez: tant que je suis là, je donnerai tout pour ce maillot. Je l'ai déjà prouvé, il n'y a aucune raison que ça change.

Votre avis sur le tirage de la Champions League, qui vous verra affronter la Juventus, Manchester United et Valence?

Ce sont des adversaires de rêve. On verra où on se situe, ce sera très intéressant.

De quoi vous réjouissez-vous le plus: affronter Cristiano Ronaldo ou jouer à Old Trafford?

Manchester United est mon club préféré, donc c'est clair que je me réjouis d'aller là-bas. Et Cristiano Ronaldo est le meilleur joueur du monde. J'espère bien qu'il sera de mon côté, ce sera un superdéfi de me confronter à lui!

Vous voilà appelé en équipe de Suisse. Tout va bien, non?

Bien sûr, c'est une superbe période! L'équipe nationale, c'est un rêve. Maintenant que j'y suis, je veux saisir ma chance.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!