Amel Bent: «J'espère porter le voile un jour»
Actualisé

Amel Bent«J'espère porter le voile un jour»

Alors qu'elle vient de sortir son nouvel album, la chanteuse de 24 ans assume fièrement sa religion.

par
Ludovic Jaccard

«Porter le voile n'est pas une soumission. Ma grand-mère le porte, c'est une battante, ça ne l'a jamais empêchée d'avancer dans la vie», a déclaré Amel Bent à Closer. Née d'un père algérien et d'une mère marocaine, la chanteuse de 24 ans ajoute: «Moi, je ne le porte pas. C'est un choix sans en être un, je vis entre deux cultures. Mais j'espère un jour le faire quand je serai mariée. Pour moi, c'est un acte libérateur; c'est qu'on est allée au bout de sa pensée et de son choix religieux.»

Amel s'insurge suite à la polémique autour de la récente conversion de Diam's à l'islam. «La religion, c'est privé, sauf si on a envie d'en parler! Ce qui arrive autour de Diam's, c'est à cause d'une photo volée. Cette affaire me donne une sale image du journalisme», dit-elle au site ozap.com.

Après avoir vendu plus d'un million de disques, la recalée de la «Nouvelle Star» 2004 – qui vient de sortir son troisième album, «Où je vais» – vit toujours chez sa maman. «Sans ma famille, je souffrirais d'un manque immense. Elle me permet de garder un équilibre. Quand je finis ma promo, le soir, je rentre à la maison comme tout le monde et on dîne ensemble. Et quand mon frère de 12 ans galère en maths, je l'aide.»

Franche, la célibataire précise encore: «J'ai bien d'autres priorités que de payer un loyer de 15 000 fr. pour faire croire aux gens que je suis bien dans ma peau et que j'ai réussi ma vie.»

Ton opinion