Etats-Unis: «J'étais incapable de leur annoncer la nouvelle»
Actualisé

Etats-Unis«J'étais incapable de leur annoncer la nouvelle»

Bouleversé de devoir apprendre à quatre enfants que leurs parents venaient de mourir, un policier leur a offert un bel Halloween en attendant l'arrivée de leur grand-mère.

par
joc
Nathan (gauche) n'a pas eu la force de dire aux enfants que leurs parents, Crystal et Donald, étaient décédés. Il les a pris sous son aile en attendant que leur grand-maman arrive.

Nathan (gauche) n'a pas eu la force de dire aux enfants que leurs parents, Crystal et Donald, étaient décédés. Il les a pris sous son aile en attendant que leur grand-maman arrive.

La mission que devait accomplir Nathan Bradley, 25 ans, était des plus douloureuses. Le soldat de la cavalerie de l'Etat de Georgie devait se rendre au domicile de quatre enfants pour leur annoncer que leurs parents venaient de mourir dans un accident de voiture. Donald et Crystal Howard étaient partis faire des courses pour Halloween quand leur véhicule est sorti de la route avant de heurter un arbre.

En arrivant devant la maison, dans le comté de Morgan, Nathan Bradley s'est retrouvé face aux enfants costumés, prêts à partir pour leur traditionnelle chasse aux bonbons. Bouleversé, le policier n'a pas eu la force de leur briser le coeur, raconte le «New York Daily News». Il a décidé d'agir autrement. Avec l'accord de leur grand-maman, le jeune homme ne leur a pas tout de suite annoncé la terrible nouvelle. «Hey, allons chercher quelque chose à manger», leur a-t-il lancé. Les enfants lui ont alors expliqué que leurs parents allaient bientôt rentrer. «Votre grand-maman veut que vous veniez avec moi avant qu'elle n'arrive», a répondu le soldat.

«Je voulais leur occuper l'esprit le plus possible»

Pendant plusieurs heures, Justin, Amaya, Damien et Travion, âgés de 6 à 13 ans, ont été traités comme des rois. Couverts de bonbons, les quatre enfants ont pu regarder des films avant de passer la nuit chez Nathan. «Je voulais juste préserver leur Halloween. Je ne pouvais pas supporter l'idée de leur annoncer la nouvelle. Je voulais leur occuper l'esprit le plus possible», explique le soldat.

Le lendemain matin, la grand-maman est arrivée sur place et s'est chargée d'apprendre à ses petits-enfants que leurs parents étaient décédés. «Il a pris soin de mes petits. Il a été là pour eux, de toutes les façons», a confié Stephanie Oliver. Loué pour sa gentillesse, le policier ne s'est pas arrêté là. Il a également lancé une collecte de fonds sur internet afin que Donald et Crystal puissent être enterrés en Floride, où les enfants s'installeront avec leurs grands-parents.

Le reportage de WSBTV

Ton opinion