Chamonix (F): «J'étais une wingsuiteuse qui volait avec un aigle!»
Actualisé

Chamonix (F)«J'étais une wingsuiteuse qui volait avec un aigle!»

La Suissesse Géraldine Fasnacht s'est élancée jeudi dans les airs avec le rapace Victor. Retour sur cette expérience inédite.

par
Audrey Ducommun

«Il n'a pas eu peur et m'a suivi sans me toucher, c'était excellent!» Géraldine Fasnacht évoque le pygargue à queue blanche baptisé Victor qui l'a accompagnée durant un vol en wingsuit, jeudi. Cette expérience était une première mondiale. Tous deux se sont élancés du haut du Brévent, à 2500 m d'altitude, pour atterrir 1500 m plus bas, à Chamonix.

«C'était stressant, car c'est l'oiseau qui donnait le départ en répondant à l'appel en bas du fauconnier, Jacques-Olivier Travers. Il fallait que je sois prête à tout instant», confie-t-elle. Le rapace a plané un peu, Géraldine a plongé, puis, curieux, il a piqué sur la passionnée de sports extrêmes pour la rattraper et se caler à sa vitesse. «Il aurait pu être attiré par les parapentistes présents. Mais il m'a choisie, explique-t-elle. Je ne me suis pas vraiment sentie comme un aigle, j'étais juste une wingsuiteuse qui volait avec un aigle!»

L'objectif de ce premier défi était d'observer la réaction de l'animal tout en récoltant des données via des caméras et instruments placés sur les deux individus. «On sait déjà que Victor a fait des pointes à près de 140 km/h. C'est bien plus que ce que l'on imaginait, souligne Jacques-Olivier Travers. Maintenant, il faut qu'il tisse des liens avec Géraldine pour qu'ils aient une réelle complicité dans les airs.» Sur le long terme, l'idée est d'en savoir plus sur les capacités de cette espèce et de s'en inspirer pour perfectionner les combinaisons de wingsuit.

L'ONG Freedom Conservation, partenaire, souhaite développer un programme pour réintroduire le pygargue à queue blanche dans son milieu naturel.

Du snowboard extrême au survol du Cervin

Originaire du canton de Vaud, Géraldine Fasnacht, 35 ans, est attirée par les sensations fortes procurées par les sports extrêmes. Elle s'est d'abord distinguée en faisant du snowboard freeride. Elle a décroché 11 victoires internationales, dont trois fois l'Xtreme de Verbier (VS), la première en 2002. A cette passion s'ajoutent le base jump et le vol en wingsuit. Le 7 juin 2014, elle réalise notamment une première mondiale en volant en wingsuit depuis le sommet du Cervin. Aujourd'hui, elle multiplie les projets, étant également ambassadrice de Verbier.

Ton opinion