J.K. Rowling a du mal à terminer Harry Potter

Actualisé

J.K. Rowling a du mal à terminer Harry Potter

J.K.Rowling, créatrice de Harry Potter, a du mal à finir le septième et dernier livre des aventures du jeune apprenti sorcier.

Elle en fait même des rêves étranges. «J'ai très envie de terminer ce livre tout en n'y tenant pas», a- t-elle écrit sur son site internet, rassurant tout de suite les millions de lecteurs qui attendent avec impatience de connaître la fin de l'histoire: «ne vous inquiétez pas, je vais le terminer».

Quand on lui demandait s'il lui arrivait de se retrouver dans l'univers de Harry, elle répondait «non» jusqu'à «encore très récemment», a-t-elle indiqué, ajoutant qu'»il y a quelques nuits (elle a) fait un rêve épique».

«J'étais à la fois Harry et la narratrice. Je cherchais un Horcrux (objet magique, ndlr) dans une gigantesque salle remplie de gens, mais qui ne ressemblait nullement à la Grande Salle telle que je me l'imagine», a-t-elle raconté.

«En tant que narratrice, je savais parfaitement que le Horcrux était coincé dans une niche secrète de la cheminée, mais, dans la peau de Harry, je le cherchais partout ailleurs, tout en essayant de faire dire aux gens qui m'entouraient les répliques que je leur avais préparées», a-t-elle poursuivi.

«Pendant ce temps, les serveuses et serveurs du café réel dans lequel j'ai écrit une bonne part du septième tome s'affairaient autour de moi, montés sur des échasses qui leur donnaient une taille d'au moins cinq mètres», a-t-elle continué, concluant: «Je ferais peut-être mieux d'arrêter la caféine».

(ats)

Ton opinion