Son éditeur dément: J.K. Rowling accusée de plagiat
Actualisé

Son éditeur démentJ.K. Rowling accusée de plagiat

L'heureux éditeur de la série à succès des «Harry Potter» est décidé à en découdre suite à une plainte déposée à son encontre et accusant J.K. Rowling d'avoir volé l'idée des aventures du jeune sorcier à un autre auteur.

Bloomsbury Publishing a précisé mardi que la plainte accuse la prolifique J.K. Rowling d'avoir plagié un certain Adrian Jacobs, décédé depuis mais dont les ayants droit ont décidé d'attaquer en justice.

Pour l'éditeur, de telles allégations de plagiat sont «fausses et infondées» en plus de n'être pas «étayées». La maison d'édition de «Harry Potter» ajoute que J.K. Rowling n'a «jamais entendu parler d'Adrian Jacobs, ne l'a jamais rencontré ou lu ses ouvrages».

La même source précise que le livre de Jacobs, «Willie the Wizard» (Willy le sorcier), n'a bénéficié que d'une faible audience à sa publication. (ap)

Ton opinion