Hooliganisme - Vaud: Jacques Antenen veut durcir les sanctions
Actualisé

Hooliganisme - VaudJacques Antenen veut durcir les sanctions

Le commandant de la police vaudoise Jacques Antenen propose un durcissement des sanctions et des mesures pour prévenir le hooliganisme.

Jacques Antenen propose des caméras de surveillance pour identifier les fauteurs de troubles.

Jacques Antenen propose des caméras de surveillance pour identifier les fauteurs de troubles.

Le commandant de la police vaudoise Jacques Antenen prône le durcissement des sanctions pénales et disciplinaires contre «les voyous» des stades de football. Il souligne la grande inquiétude des forces de police face à la recrudescence de cette violence.

Pour supprimer l'anonymat de la masse des supporters et identifier les fauteurs de trouble, il faut installer des caméras de surveillance, indique Jacques Antenen jeudi dans «24 heures». Il appelle les autorités publiques et les instances du football à parler d'une même voix sur les questions de sécurité.

Questionné sur l'impact du retour du Lausanne-Sport en Super League, le commandant note que la police devra «mettre en place des dispositifs très conséquents, exigeants en disponibilité et en coût. Pour être crédible et dissuasif, il faut être visible. Et pour être visible, il faut mobiliser du monde».

La configuration lausannoise avec le long trajet entre la gare et le stade de la Pontaise rend la surveillance et le contrôle «difficiles», remarque Jacques Antenen. Le Lausanne-Sport vient de nommer l'ancien commandant de la gendarmerie vaudoise Jacques Marchand comme responsable de la sécurité.

(ats)

Ton opinion