«Taratata»: «Jacques Brel est mort une deuxième fois. Un massacre»
Publié

«Taratata»«Jacques Brel est mort une deuxième fois. Un massacre»

L'interprétation du classique «Ne me quitte pas», par Camélia Jordana et Yseult, n'a (pas du tout) fait l'unanimité. Les deux chanteuses se sont fait étriller sur les réseaux sociaux.

La prestation n'est pas récente, elle a plus de trois semaines, mais la tempête a déferlé sur Twitter, dimanche, après que le compte de l'émission «Taratata» a reposté la vidéo d'une interprétation du classique de Jacques Brel «Ne me quitte pas», par Camélia Jordana et Yseult, à l'occasion de la Saint-Valentin. Celle-ci était passée inaperçue jusqu’alors…

Une version très revisitée qui n'a pas du tout plu aux fans du chanteur belge, décédé en 1978. Si le talent des deux jeunes artistes n'est pas à remettre en cause, leur appropriation très personnelle de ce classique de la chanson francophone a suscité une vague de réactions négatives. «Les ayants-droit de Jacques Brel devraient déposer plainte», a notamment posté un twitto. «Comment peut-on laisser une chanson de Jacques Brel se faire maltraiter de la sorte?», enchaîne une autre.

«On annonce un tremblement de terre dans les îles Marquises. Ce serait Jacques Brel qui se serait retourné dans sa tombe!», poursuit un admirateur du natif de Schaerbeek.

D'autres ont été encore plus taquins en moquant les récentes déclarations polémiques de Camélia Jordana dans la presse: «J’ai compris! C’est pour se venger de l’homme blanc oppresseur qu’était Jacques Brel, qu’elles ont décidé de massacrer sa chanson», écrit un utilisateur du réseau social. Même le compte officiel de la Licra (Ligue internationale contre le racisme et l'antisémitisme) en a profité pour tacler la jeune chanteuse de 28 ans. Avec un peu plus de finesse. L'association a en effet rappelé que Ray Charles avait, pour sa part, magnifiquement repris le morceau.

Sur la Toile, rares sont les utilisateurs présents pour défendre la version de Camélia Jordana et Yseult. Le magazine GQ s'y est essayé avec un titre évocateur: «On est visiblement les seuls à avoir aimé cette reprise, on aurait pas fait mieux», écrit la journaliste, qui y voit surtout «un règlement de compte» visant «deux artistes engagées».

Régulièrement dans l’actualité pour ses déclarations sur le féminisme, la police ou encore la société en général, Camélia Jordana connaît un vrai succès avec son nouvel album «facile x fragile». Yseult vient, elle, d'être récompensée aux Victoires de la musique où elle a reçu le prix de la «Révélation féminine de l’année».

La musique étant avant tout une affaire de goût, chacun pourra y aller de sa comparaison entre la version originale de Jacques Brel et la reprise des deux jeunes chanteuses françaises. On vous laisse seuls juges!

(th/20 minutes)

Ton opinion

313 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

Eloi-Pully

17.02.2021, 23:54

Quelle horreur Et pourquoi tant de bienveillance pour cette adaptation nulle? La faute à l’émission Taratata qui a diffusé ça.

C est un vieux ring

17.02.2021, 17:38

C'est sûr que sa est pas votre brel qu'aurait été capable de chanter comme sa, avec du coffre !

Obladioblada

17.02.2021, 16:47

Je ne vais même pas prendre la peine d'écouter. Je passais par là et la porte était ouverte.