Actualisé

GenèveJacques Weber, ancien recteur, est décédé

En 2006, il avait repris en catastrophe la tête de l'Université, minée par le scandale ayant poussé son prédécesseur à la démission.

par
Jérôme Faas

L'Université de Genève est en deuil. Jacques Weber, ancien recteur et ex-doyen de la Faculté des sciences, est décédé le 21 juillet. Il avait 73 ans.

L'homme était apparu sur le devant de la scène en 2006, lorsqu'il avait repris au pied levé la direction de l'institution, décapitée suite au scandale des notes de frais et autres gains accessoires. Sorti de sa retraite pour jouer les pompiers, il avait assuré un intérim de dix mois, avant de transmettre le témoin à Jean-Dominique Vassalli, l'actuel recteur.

Membre de la Constituante

Jacques Weber, né à Genève, y avait effectué ses études. Il était physicien de formation. Après une expérience professionnelle aux Etats-Unis, où il avait notamment travaillé pour IBM, le chercheur était revenu au bout du lac. Il y avait décroché, en 1989, la première chaire suisse de chimie assistée par ordinateur. De 1998 à 2004, il avait dirigé la Faculté des sciences, réputée pour sa gestion exemplaire.

Jacques Weber a également été de l'aventure de la Constituante. Il y avait été élu sur la liste libérale.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!