Explosion à Nashville: «J’ai failli mourir, mais je pense que j’avais un ange à mes côtés»
Publié

Explosion à Nashville«J’ai failli mourir, mais je pense que j’avais un ange à mes côtés»

Les habitants du centre-ville de la capitale du Tennessee ont été réveillés tôt vendredi matin par une violente déflagration. Des témoins racontent.

par
Karin Leuthold/pac

Le matin de Noël, les habitants de la 2e Avenue Nord, dans le centre de Nashville, ont été réveillés par une grosse explosion. Il était 6h30 (13h30 en Suisse) lorsque les bâtiments des alentours ont été secoués par la déflagration. Des dizaines d’alarmes se sont alors déclenchées simultanément. Pour un petit moment de panique.

De l’eau a soudainement commencé à couler dans l’appartement gravement endommagé de Buch McCoy, situé au rez-de-chaussée. Dans une vidéo qu’il a publiée sur Facebook, on peut entendre en arrière-plan des cris de personnes paniquées, des flammes, ainsi que de la fumée noire à l’extérieur.

«Toutes mes fenêtres ont été arrachées vers l’extérieur. Si je m’étais trouvé à cet endroit, cela aurait été terrible, a-t-il déclaré à «ABC7». C’était comme une bombe, c’était vraiment puissant». Bush McCoy explique qu’au moins trois voitures ont été détruites par les flammes et que les branches des arbres ont été arrachées. «J’ai failli mourir aujourd’hui, mais je suppose que j’avais un ange à mes côtés».

Trois détonations

Carissa Kelly a elle confié à la chaîne locale «Kron4» qu’elle avait entendu trois détonations. La porte et les fenêtres de sa chambre ont été arrachées alors qu’elle se trouvait à l’intérieur. «Je suis immédiatement sortie du lit, j’ai pris mon sac à main, mon chien, j’ai mis mes bottes et j’ai couru aussi vite que j’ai pu à l’extérieur du bâtiment. J’ai d’abord cru que le feu avait éclaté dans notre immeuble. Les portes de mes voisins ont aussi été détruites».

De nombreuses personnes habitant dans le quartier ont eu le même reflexe: sortir au plus vite de chez elles. La plupart se sont alors retrouvées sans veste dehors, alors que la température était de – 7 degrés. Une compagnie de bus a pu les conduire dans un local pour se réchauffer et reprendre leurs esprits, alors que les investigations se poursuivaient.

Ton opinion