23.09.2020 à 06:48

Finn Wittrock«J’ai l’habitude d’être nu à l’écran»

Révélé dans «American Horror Story», Finn Wittrock joue de son sex-appeal dans la série «Ratched».

par
Henry Arnaud, Los Angeles
L’acteur américain Finn Wittrock, 35 ans, n’hésite pas à se dénuder devant les caméras si cela est vraiment nécessaire pour son rôle.

L’acteur américain Finn Wittrock, 35 ans, n’hésite pas à se dénuder devant les caméras si cela est vraiment nécessaire pour son rôle.

AFP

Depuis son apparition dans la série «American Horror Story»,en 2014, Finn Wittrock est devenu l’acteur fétiche du réalisateur et producteur Ryan Murphy avec lequel il tourne constamment. Le comédien de 35 ans joue le tueur Edmund Tolleson dans «Ratched», sur Netflix.
Vous incarnez un tueur en série dans cette fiction. Quelle a été votre préparation?

Ma mère est une psychologue pour enfants autistes. Elle m’a donné plusieurs livres fascinants. La plupart des tueurs en série ont eu une enfance brisée sans aucune stabilité et ils n’ont jamais pu acquérir les bases d’une bonne éducation. La série «Ratched» montre aussi que certains docteurs et soignants dans ces hôpitaux spécialisés sont tout aussi dérangés mentalement que leurs patients.

Est-ce plus intéressant dêtre un tueur ou celui qui se fait tuer?

C’est le rêve de tous les acteurs d’avoir une scène où l’on doit simuler sa mort devant des caméras. C’est l’une des leçons les plus importantes en cours d’art dramatique. Être le tueur est plus complexe à incarner car on a tendance à garder cela en soi, même lorsqu’on a fini une journée de tournage.

Est-ce que votre épouse Sarah voit une différence en vous lorsque vous tournez des rôles aussi dramatiques?

Aucun risque que je reste dans la peau du personnage car nous avons un bébé à la maison (NDLR: Jude, 18 mois) et il n’en a rien à faire si son papa a eu une journée difficile. Quand je rentre à la maison, mon fils se charge de me rappeler que ce qui est important c’est qu’on s’occupe de lui (rires).

Est-ce que vos contrats stipulent que vous devez tourner nu dans toutes les séries produites par Ryan Murphy?

Non, mais je m’y prépare à chaque fois (rire). Pour la défense de Ryan, il n’y a jamais eu de nudité gratuite car c’est à chaque fois 100% nécessaire pour raconter l’histoire de mon personnage. Mais on semble penser à moi pour incarner des gars torturés sexy, dérangés et qui se retrouvent toujours dans des situations où ils doivent être totalement à poil, c’est vrai je l’avoue.

Quelle a été la scène la plus complexe à tourner?

J’ai l’habitude d’être nu à l’écran donc cela n’est plus un problème (il éclate de rire). Dans «Ratched», il y a eu de nombreux jours de tournage où j’étais dans une camisole de force. Je ne pouvais pas bouger d’un pouce. C’était ça le plus dur, d’avoir tous mes mouvements bloqués. Je ne veux pas trop en dire pour garder le suspense, mais il y a aussi une scène assez chaude où je suis entravé dans mes mouvements dans une cellule... et ça c’était plutôt drôle à jouer, même si c’est à la fois très dramatique et très sexuel à l’écran.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
6 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

Medusa

24.09.2020 à 20:55

Henry est pacse avec Ludo, plein de bonheur a vous

La Grande Faucheuse

23.09.2020 à 09:42

j'ai l'habitude d'être nu sous la douche

Marguerite

23.09.2020 à 09:03

Pourquoi ils ont expulsé la place fédéral la suisse mauvaise élève