Femme poussée sur les voies - «J’ai retenu l’auteur et j’ai appelé la police»
Publié

Femme poussée sur les voies«J’ai retenu l’auteur et j’ai appelé la police»

Début mai, un homme a poussé sur les rails une femme qui attendait sur un quai en gare de Zurich. Un quinquagénaire l’a retenu jusqu’à l’arrivée des forces de l’ordre.

par
ofu
Andreas Widmer est un héros.

Andreas Widmer est un héros.

Tamedia AG/Urs Jaudas

Gros moment de frayeur, le 7 mai dernier, à la gare centrale de Zurich. Une femme a été poussée sur les voies à l’arrivée d’un train. Grâce à la réaction rapide du conducteur de la loco, qui a immédiatement déclenché un arrêt d’urgence, elle n’a pas été écrasée.

Andreas Widmer, 59 ans, était sur place au moment des faits. Interrogé vendredi par le «Tages-Anzeiger», il se souvient: «Elle a crié <non!>, mais c’était trop tard.» Selon lui, la femme est parvenue à remonter sur le quai, juste avant que le convoi s’immobilise à quelques mètres d’elle.

Sans hésiter, Andreas Widmer s’est alors approché de l’auteur, un Érythréen de 27 ans, pour le retenir par la manche de sa veste. «Il se comportait comme si rien ne s’était passé. Je lui ai dit de se coucher au sol. C’est ce qu’il a fait sans s’y opposer. Ensuite, j’ai appelé la police.» Le quinquagénaire explique que le jeune homme avait l’air «perdu»: «J’ai vu du désespoir dans ses yeux.»

L’auteur a été interpellé par la police. Une enquête est en cours.

Ton opinion