Argovie: Jaloux, il épiait sa femme sur Facebook puis l'a tuée
Publié

ArgovieJaloux, il épiait sa femme sur Facebook puis l'a tuée

Un quadragénaire a comparu mercredi devant la justice argovienne pour avoir tué son épouse, en mai 2013 à Möhlin. Le couple vivait séparé depuis fin 2012. Une rupture que l'accusé a très mal vécue.

par
ofu

Le premier jour du procès de Luis*, un Portugais de 45 ans, n'a duré que 29 minutes. Le quadragénaire est arrivé ce mercredi matin au Tribunal de district de Rheinfelden (AG) avec les poignets et les chevilles menottées. Il est accusé d'avoir sauvagement tué sa femme, le 20 mai 2013 à Möhlin (AG). Au moment des faits, le couple - qui a un fils adolescent - vivait séparé depuis près d'un an.

Interrogé par la Cour, Luis a refusé tout commentaire. Il n'a pas dit un mot tout au long de l'audience. Conséquence: la présidente du tribunal a rapidement décidé d'interrompre le procès jusqu'à jeudi, écrit «Blick».

Selon l'acte d'accusation, le prévenu s'est rendu au domicile de son épouse. Là-bas, il a d'abord fracassé sa tête contre le mur de la cuisine avant de répéter son geste à plusieurs reprises, mais contre le sol. Après l'avoir tuée, il d'abord fumé une cigarette sur le balcon avant de se rendre à la police.

Décrit comme très jaloux, l'accusé aurait élaboré tout un stratagème pour épier son épouse après leur rupture. Il aurait ainsi créé un faux compte Facebook au nom d'une femme. Ce profil lui aurait permis d'entrer en contact avec son épouse. Durant des mois, il aurait suivi ses moindres faits et gestes sur le réseau social. Il la soupçonnait notamment d'avoir un nouvel amant.

Le Ministère public requiert une peine de prison de 20 ans ainsi qu'une psychothérapie. Le verdict sera probablement rendu le 10 février prochain.

Ton opinion