Boxe: Jamais mieux servi que par son frère
Publié

BoxeJamais mieux servi que par son frère

L’ancien champion Vitali Klitschko a été réélu au poste de maire de Kiev. Son frère Wladimir l’a présenté sur les réseaux sociaux comme le héros du peuple!

par
Claude-Alain Zufferey

Le maire sortant de Kiev, Vitali Klitschko, va donc se succéder à lui-même. Il a remporté lélection avec 50,52% des voix, soit 365’161 électeurs. Seulement 68’757 personnes ont voté pour le représentant de l’opposition, Oleksandr Popov.

Selon l’agence de presse ukrainienne, cette nouvelle a été confirmée en fin de semaine par la présidente de la Commission électorale territoriale de la ville de Kiev, Valentyna Korolkova. Comme Klitschko a dépassé la barre des 50% lors de ce scrutin qui a eu lieu le 25 octobre dernier, il n’y aura pas de deuxième tour.

Après l’annonce de la nouvelle, Wladimir a sauté sur Twitter pour féliciter son frère et surtout l’encenser.

«#Kyiv a élu @Vitaliy_Klychko en tant que maire de la ville. Vitali a toujours été un combattant, maintenant il se bat pour le peuple et à travers ses expériences, il a évolué pour devenir un gestionnaire assez empathique. Il sert notre grand pays et je n’arrête pas de penser à quel point notre père serait fier de lui.»

Âgé de 49 ans, Vitali Klitschko a été élu au poste de maire en 2014, puis réélu lors d’élections anticipées un an plus tard. Selon un sondage publié en septembre, 60% des habitants de Kiev étaient satisfaits de leur maire, contre 37% de mécontents.

Scandales financiers

L’ancien boxeur a réussi à rénover une partie considérable des infrastructures vétustes de cette capitale de plus de 3 millions d’habitants. Ses conférences de presse sur la progression locale du coronavirus, organisées quotidiennement depuis le début de la pandémie, ont également été appréciées.

Mais le mandat de Klitschko n’a pas été épargné par des scandales de corruption. On lui reproche par ailleurs une attitude laxiste concernant des projets de construction chaotiques, notamment dans le centre historique de Kiev, et l’accentuation des embouteillages qui étouffent la capitale.

Ton opinion

12 commentaires