23.09.2020 à 07:55

BasketballJamal Murray remet les Nuggets sur les bons rails

Denver, longtemps dominateur, a failli craquer sous la pression d’une remontée fantastique des Lakers. Mais le meneur des Nuggets a éteint l’incendie pour préserver la victoire (114-106).

Jamal Murray a été décisif dans le money-time.

Jamal Murray a été décisif dans le money-time.

Keystone

Voilà la finale de Conférence Ouest relancée en NBA: les Denver Nuggets ont réduit l’écart à 2-1 et s’autorisent désormais à faire douter les favoris d’en face, les Los Angeles Lakers. Mais le scénario de la rencontre leur a prouvé à quel point la nécessité de se battre durant 48 minutes était réelle, même quand on mène de 20 points avant le dernier quart-temps.

Jusque-là, agressifs comme ils se devaient de l’être, dos au mur après deux défaites dont la dernière difficile à avaler après un shoot au buzzer d’Anthony Davis, les Nuggets ont montré qu’ils avaient bien digéré et furent la meilleure équipe sur le parquet.

«Je n’avais aucun doute de ce que nous allions montrer, car nous avons remporté six matches consécutifs à élimination directe. Tout le monde nous a toujours vu faire nos valises, mais nous ne sommes pas prêts à partir», a dit leur entraîneur Michael Malone, évoquant les qualifications contre Utah et les Clippers après avoir été menés 3-1.

Presque pris à leur propre jeu

Car la supériorité de son équipe, face à des Lakers à côté de leurs sneakers, sans grand ressort offensif et sans volonté défensive (Denver a shooté à 61% en première période, à 55% sur tout le match), s’est brutalement transformée en déconfiture en l’espace de six minutes.

De pertes de balles – six consécutives! – en paniers encaissés sur contre-attaques, l’écart a été réduit à trois points en un clin d’œil et Los Angeles s’est bien imaginé prendre les Nuggets à leur propre jeu, celui des remontées fantastiques dont ils se sont fait une spécialité pour se retrouver à ce stade des play-off.

Déboussolés, faisant à leur tour l’expérience de la difficulté de garder un avantage aussi conséquent soit-il, ils ont été sauvés par Murray (28 pts, 12 passes, 8 rbds), auteur de deux paniers à longue distance et de quelques offrandes décisives dans le money-time, venus sanctionner les largesses répétées de L.A.

«Toute mon approche du jeu repose sur la même énergie. Ne pas accuser le coup si je rate quelques paniers. J’ai raté quelques lancers francs aujourd’hui, ce qui n’arrive jamais. Mais je suis resté agressif, pour que mes coéquipiers le soient aussi avec moi», a expliqué le meneur.

LeBron James (30 pts, 11 passes, 10 rbds) a eu beau sortir le 26e triple-double de sa carrière en play-off (il est désormais à quatre unités du record NBA de Magic Johnson), cela n’a pas suffi à masquer les inconsistances de la plupart de ses coéquipiers.

Résultat

NBA. Finales de Conférence (à Orlando, au meilleur des sept matches). Mardi.

Conférence Ouest

Denver Nuggets – Los Angeles Lakers 114-106

Situation dans la série: 1-2

Mercredi. Conférence Est. Mercredi.

Miami Heat – Boston Celtics

Situation dans la série: 2-1

(AFP)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
15 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

Richard est là

24.09.2020 à 06:36

Je croyais qu'on allait avoir enfin la paix jusqu'à 2021

Kolossal Pingouin

24.09.2020 à 06:32

Moi les nuggets je les mets dans mon bec et je les croquent

Lignon

23.09.2020 à 10:23

Vive le basket-ball. Cordialement. M.G.