États-Unis: Jameela Jamil contrainte de faire son coming-out
Actualisé

États-UnisJameela Jamil contrainte de faire son coming-out

Critiquée pour son futur rôle de juge dans un show de voguing, l'actrice a révélé qu'elle était queer.

par
jfa

Son engagement dans l'émission «Legendary», commandée par HBO Max, tombait à pic pour Jameela Jamil, dont la série «The Good Place» a pris fin le 30 janvier 2020. L'actrice et présentatrice n'imaginait cependant pas que son rôle de juge dans cette compétition de voguing allait susciter une polémique virulente sur Twitter. En effet, de nombreux internautes ont fait part de leur colère qu'une femme «hétéro» (Jameela est en couple avec le chanteur James Blake) soit désignée experte de ce style de danse emblématique des clubs gay et trans des années 1970.

En réponse, la Britannique de 33 ans a été contrainte de faire... son coming-out. «Twitter est violent. C'est pour ça que je n'ai jamais dit officiellement que j'étais queer. J'ai ajouté un arc-en-ciel à côté de mon nom quand je me suis sentie prête il y a quelques années et j'ai toujours répondu honnêtement quand on m'interrogeait à ce sujet», a-t-elle écrit. Par le terme «queer», Jameela garde un certain flou sur son orientation, laissant entendre qu'elle est bisexuelle.

Jameela a ajouté qu'elle espérait que les adeptes de voguing n'allaient pas s'arrêter à son nom au casting de «Legendary». Elle a insisté sur le fait qu'elle pourrait attirer des personnes a priori peu intéressées par le milieu LGBTQ. «Il faut parfois utiliser les gens qui ont du pouvoir pour aider un programme à décoller et mettre en lumière des personnes marginalisées et leur donner une chance», a-t-elle conclu.

Ton opinion