Etats-Unis: James Franco: «Je fuyais les gens et les émotions»
Publié

Etats-UnisJames Franco: «Je fuyais les gens et les émotions»

L'acteur a enchaîné tournages et activités professionnelles pour échapper à la réalité. Il a décidé de changer.

par
and
L'acteur, réalisateur, scénariste et écrivain a décidé de lever le pied.

L'acteur, réalisateur, scénariste et écrivain a décidé de lever le pied.

AFP/Suzanne Cordeiro

«J'ai eu un moment de crise», a révélé l'Américain de 39 ans à «GQ». En novembre 2016, James Franco a pris conscience qu'il n'existait que par son boulot. Et l'acteur occupait un maximum de son temps avec de nouveaux projets professionnels pour oublier ses angoisses et sa solitude. Rien qu'en 2017, il est crédité dans 18 films. Sans compter ses projets à la télé.

«J'ai réalisé à quel point je fuyais les gens et les émotions. Et à quel point mon identité était noyée dans mon travail», a-t-il ajouté. Effrayé par les rapports sociaux, il se dégotait un maximum d'occupations pour les éviter.

James Franco a réussi à l'admettre: il était accro au travail. Une chose que la société trouve noble: «Nous récompensons le dur labeur et le succès. Mais cela peut vraiment cacher une tendance à fuir la réalité», a observé l'acteur.

Il a fini par remarquer qu'il devait changer sa relation au boulot et trouver ce qui le rend heureux dans sa vie privée. «Ma malédiction, c'était que je ne pouvais pas me réjouir de mon succès. Tous mes rêves de gosse avaient été réalisés. Et je ne pouvais toujours pas en profiter. Ce n'était jamais assez.»

Aujourd'hui, la star s'est initiée au tennis et au surf. «Ce que j'aime là-dedans, c'est que je n'ai pas besoin d'être pro. Je peux juste le faire parce que ça me plaît. Wahou, quel concept merveilleux!» Lever le pied serait peut-être l'occasion pour lui de mettre un terme à six ans de célibat? James avait été largué par l'actrice Ahna O'Reilly justement parce qu'il travaillait trop...

Ton opinion