«X-Men: Dark Phoenix»: James McAvoy et Michael Fassbender en interview
Publié

«X-Men: Dark Phoenix»James McAvoy et Michael Fassbender en interview

Très complices, les deux acteurs britanniques évoquent le nouvel épisode de la saga «X-Men» et délirent sur leur avenir dans la franchise.

par
Miguel Cid
Londres

Dans «Dark Phoenix», James McAvoy et Michael Fassbender campent peut-être pour la dernière fois Charles Xavier et Erik Lehnsherr. Découvrez leur interview ci-dessus.

La bande-annonce du film «X-Men: Dark Phoenix»:

Bande-annonce «X-Men: Dark Phoenix»

Bande-annonce «X-Men: Dark Phoenix», de Simon Kinberg

Perdus dans la chronologie de la saga «X-Men»?

Voilà dans quel ordre les revoir

- «X-Men: Le commencement» De Matthew Vaugh (2011). L'action se déroule en 1962.

- «X-Men Origins: Wolverine» De Gavin Hood (2009). Le générique évoque 1845 mais l'essentiel est en 1987.

- «X-Men» De Bryan Singer (2000). Où, en 2005, Wolverine découvre l'école des mutants de Charles Xavier.

- «X-Men 2» De Bryan Singer (2003). En 2006, Wolverine revient sur le site où on lui a injecté de l'adamantium.

- «X-Men: L'affrontement final» De Brett Ratner (2006). Suite de «X-Men 2», il se situe aussi en 2006.

- «Wolverine: le combat de l'immortel» De James Mangold (2013). Prend place au Japon en 2013.

- «X-men: Days of future past» De Bryan Singer (2014). Se déroule en 2023 avec voyage dans le passé en 1973.

- «X-Men: Apocalypse» De Bryan Singer (2016). Narre des faits de 1983 qu'on ne pourrait comprendre sans le 7.

- «Logan» De James Mangold (2017). Le dernier combat de Wolverine, en 2029.

A cela on pourrait ajouter les deux volets du spin-off «Deadpool».

La plus forte des X-men est une femme

Suite de «X-Men: Apocalypse», «Dark Phoenix» se déroule en 1992. On ne vous gâchera pas le plaisir de découvrir qui apparaît, n'apparaît pas, disparaît ou renaît dans ce nouveau volet de la franchise. Tout au plus vous dira-t-on qu'irradiée par une éruption solaire lors d'un sauvetage dans l'espace, Jean Grey (Sophie Turner) hérite de plus de superpouvoirs... qu'elle ne maîtrise pas et qui la mettent en danger, elle et les mutants. Que trouve-t-on encore? Des hommes qui lâchent des petites larmes, des combats hors de portée du commun des mortels, un peu (trop peu) d'humour («On devrait nous renommer les X-Women»). Bah, la routine, quoi...

«X-Men: Dark Phoenix»

De Simon Kinberg. Avec Sophie Turner, Jennifer Lawrence, James McAvoy, Michael Fassbender.

Sortie le 5 juin 2019

Ton opinion