Actualisé

«#Automaton Transmission 001»Jamiroquai débarque avec des sons venus d'ailleurs

Le groupe britannique funky et jazzy revient. Surprise: sa musique ne ressemble en rien à celle qui l'a fait connaître.

par
Julien Delafontaine
Fini les plumes! Jay Kay va porter des pyramides fluorescentes sur la tête (méd.).

Fini les plumes! Jay Kay va porter des pyramides fluorescentes sur la tête (méd.).

AFP/Facebook

Jamiroquai a créé la sensation en publiant un extrait de clip, de 22 secondes, intitulé «#Automaton Transmission 001», sur YouTube. D'abord, parce que c'est la première fois que la formation britannique sort quelque chose depuis 2010. Ensuite, et surtout, parce que musicalement, le groupe a abandonné les chaudes sonorités funk et acid-jazz qui ont fait sa renommée dans les années 1990.

C'est désormais dans la musique électronique qu'il donne. Un style qu'il joue à grands coups de synthétiseurs aux notes suraiguës: «#Automaton Transmission 001» ne ferait pas tache comme BO d'un film de robots.

Sur les réseaux sociaux, la formation fait d'ailleurs bien comprendre à ses aficionados que la science-fiction l'inspire. Les nouvelles photos montrent le chanteur Jay Kay avec un couvre-chef design, orné de petites pyramides fluorescentes. Un changement radical de look pour celui qui a trim­balé sa coiffe de manitou indien tout autour de la planète durant deux décennies.

L'annonce de l'album «Automaton» est également futuriste parce qu'il sera «bientôt disponible sur une planète proche de la vôtre». Quand? Mystère. De toute façon, les fans n'en sont plus à ça près. Déjà en 2013, le batteur Derrick McKenzie et le bassiste Paul Turner disaient avoir bien avancé sur les pistes. Puis, plus rien jusqu'en 2016, quand l'album a été annoncé dans les bacs en mai, en septembre et en octobre.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!