Actualisé 21.07.2015 à 15:06

SuisseJan Ullrich devant la justice thurgovienne

L'ancien champion cycliste allemand a comparu mardi devant la justice à Weinfelden (TG) pour avoir provoqué un accident alors qu'il conduisait en état d'ivresse, en mai 2014.

1 / 5
14.09.2017 Jan Ulrich comparaît une nouvelle fois devant la justice thurgovienne ce jeudi.

14.09.2017 Jan Ulrich comparaît une nouvelle fois devant la justice thurgovienne ce jeudi.

21.07.2015 Le cycliste allemand Jan Ullrich a comparu mardi devant la justice suisse à Weinfelden, en Thurgovie pour avoir provoqué un accident alors qu'il conduisait en état d'ivresse, en mai 2014.

21.07.2015 Le cycliste allemand Jan Ullrich a comparu mardi devant la justice suisse à Weinfelden, en Thurgovie pour avoir provoqué un accident alors qu'il conduisait en état d'ivresse, en mai 2014.

Ennio Leanza
A son arrivée au tribunal, où de nombreux journalistes et cameramen étaient postés, Jan Ullrich, 41 ans et résidant en Suisse, était accompagné par ses deux avocats.

A son arrivée au tribunal, où de nombreux journalistes et cameramen étaient postés, Jan Ullrich, 41 ans et résidant en Suisse, était accompagné par ses deux avocats.

Ennio Leanza

A son arrivée au tribunal, où de nombreux journalistes et cameramen étaient postés, Jan Ullrich, 41 ans et résidant en Suisse, était accompagné par ses deux avocats.

Le ministère public a réclamé une peine de prison avec sursis de 18 mois et 10'000 francs suisses d'amende. Si Jan Ullrich accepte la procédure simplifiée, le procès pourrait se terminer avant la fin de la journée, avec l'annonce de la décision du tribunal.

Violent choc

Selon l'accusation, Ullrich avait beaucoup bu, avant de prendre le volant le jour de l'accident. Il a heurté une voiture, qui respectait un stop, à près de 140 km/heure dans un croisement. Sous la violence du choc, la voiture heurtée a été catapultée dans un champs.

Il n'y a pas eu de blessé grave, mais des dégâts matériels estimés à 70'000 francs. Selon l'accusation, Jan Ullrich avait un taux d'alcoolémie d'au moins 1,8 pour mille dans le sang.

L'ancien champion cycliste, qui a gagné le Tour de France en 1997, avait par la suite admis publiquement son comportement «impardonnable» et promis de changer.

(afp)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!