Actualisé 03.03.2008 à 07:38

Japon: deux nouvelles arrestations de militaires américains

Deux nouvelles arrestations ont eu lieu ce week- end parmi le personnel de l'armée américaine de l'île japonaise d'Okinawa.

Les deux hommes concernés sont impliqués dans des affaires de drogue et d'alcool.

Ces arrestations se sont produites alors qu'un couvre-feu est toujours imposé aux 45 000 soldats américains, personnels civils de l'armée et membres de leur famille installés à Okinawa, après une série d'incidents impliquant des militaires dont deux viols présumés.

Parmi les derniers incidents en date, un travailleur civil de l'armée américaine a été arrêté samedi pour usage de drogue, dans une maison hors de sa base, a-t-on appris lundi auprès de la police.

Dimanche, un soldat de l'US Air Force, en état d'ébriété, a été interpellé pour être entré par effraction dans le local d'une association d'entreprises du bâtiment. «Il a reconnu avoir quitté sa base en escaladant la clôture» et «a brisé la porte vitrée (du local) à coups de barre de fer», a expliqué la police d'Okinawa.

Ces derniers incidents interviennent après la libération surprise, vendredi, d'un sergent de Marine de 38 ans suspecté du viol d'une adolescente japonaise de 14 ans. La justice japonaise a libéré le sergent, arrêté le 11 février, après que la famille de la jeune fille a retiré ses accusations.

Il a toutefois été placé en détention par l'armée américaine qui a annoncé mener sa propre enquête. Les associations de victimes de crimes impliquant des militaires américains à Okinawa estiment que des pressions ont été exercées sur la jeune fille et sa famille pour qu'elles abandonnent les poursuites.

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!