Saoirse Ronan - «J’apprends encore de chaque nouvelle expérience»
Publié

Saoirse Ronan«J’apprends encore de chaque nouvelle expérience»

Avec les années et les films, Saoirse Ronan ne se contente plus d’être seulement une actrice sur un tournage.

par
Henry Arnaud, Los Angeles

Dans «Ammonite», au cinéma depuis le 12 mai 2021, l’actrice irlando-américaine de 27 ans, et Kate Winslet incarnent deux scientifiques qui tombent amoureuses dans l’Angleterre des années 1840.

Qu’est-ce qui vous a plu dans ce film qui décrit l’éveil amoureux et sexuel de deux femmes de générations différentes?

J’ai adoré cette histoire de deux personnes qui s’encouragent, se poussent à réussir et se motivent pour donner le meilleur d’elles-mêmes. Incarner Charlotte m’a confortée dans l’idée qu’il ne faut pas avoir peur d’une personne plus brillante que soi. Au nom de l’amour, on peut s’oublier pour valoriser celle ou celui qu’on aime.

Êtes-vous à l’aise avec les scènes de sexe?

Ça ne me fait pas peur. J’ai toujours tourné avec des partenaires auxquels je faisais confiance. Le réalisateur Francis Lee nous a laissé carte blanche avec Kate pour préparer et chorégraphier nos mouvements. Il n’y a eu aucune ambiguïté car elle et moi avons exactement la même conception de notre métier.

Comment créez-vous une complicité avec vos partenaires?

Dans le cas de Kate, cela a été très simple car nous sommes amies depuis des années. Nous avons souvent échangé lors de cérémonies et même participé à une séance photo ensemble. Ce qui est beau dans «Ammonite», c’est que Mary, qu’incarne Kate, est en apparence la femme forte et sûre d’elle, alors que Charlotte est celle qui prend les choses en main quand elles se retrouvent seules.

Pensez-vous avoir trouvé votre voie dans la vie?

Je crois que cela arrive progressivement. J’apprends encore de chaque nouvelle expérience, qu’elle soit professionnelle ou privée. Depuis quelques années, je ne me contente plus d’être actrice. J’ai besoin de collaborer avec un réalisateur, un auteur.

Pour finir sur un clin d’oeil, vous nagez dans une eau qui semble glaciale dans l’une des scènes de «Ammonite». Cela a-t-il été fait avec des effets spéciaux?

L’eau était vraiment glaciale, mais j’aime ça de toute façon. Je ne sais pas si cela vient de mes origines irlandaises, mais je suis fan d’eau glacée. J’adore me jeter dans une mer froide quand d’autres me regardent comme si j’étais dingue (rires).

Ton opinion

3 commentaires