Actualisé 21.02.2014 à 14:42

SnowboardJasey Jay Anderson n'en a pas encore fini

Papa, champion olympique, entrepreneur et agriculteur, le quotidien du snowboarder canadien n'est pas de tout repos. Mais il adore ça.

de
J.-Ph Pressl-Wenger, Rosa Khutor
"Je continue aussi parce que ça me garde en forme!"

"Je continue aussi parce que ça me garde en forme!"

En 2010 à Vancouver, il avait décrocher l'or. Avec sa prime, Anderson avait alors investi dans sa propre société de planches, avec lesquelles il s'est élancé cette année sur les pentes russes. pour prendre la 14e place du géant parallèle. Le Québecois avait également commencé la culture des bleuets en 2003, dans la forêt des Laurentides. A 38 ans, il est un des plus anciens rider de la Coupe du monde, mais ses 61 podiums en imposent encore. «Il y a peu de jeunes au haut niveau dans notre sport, argumente Jasey Jay Anderson. C'est parce que tu dois devenir vraiment hyper pointu pour prétendre à jouer le haut du tableau. Et l'expérience ne vient qu'avec le temps.»

Le Canadien a souvent affronté les frères zurichois Philipp et Simon Schoch durant sa carrière. Mais contrairement à eux, il n'a pas décidé de mettre un terme à sa carrière. «Pour continuer à développer mes planches, j'ai besoin des enseignements de la compétition, donc je continue. » Entre sa famille, son exploitation, son entreprise et la compétition, on peut se demander où Anderson trouve l'énergie et la motivation pour mener à bien tous ses projets. « Je vais devoir me calmer un peu, c'est vrai, concède le vétéran. Mais en revenant après 2010, je voulais vraiment faire quelque chose moi-même. Je pourrais peut-être faire mieux avec d'autres planches, mais je veux développer les miennes ! »

A l'occasion du slalom de samedi, Jasey Jay Anderson mettra probablement un terme à son épopée olympique qu'il avait initiée en 1998 à Nagano (Jap). Il aura ainsi pris part à cinq olympiades et concouru dans deux disciplines. En 2006 à Turin, il a fallu qu'il se lance dans le boardercross. Quand on dit que cet athlète-là ne tient pas en place…

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!