Actualisé 27.04.2020 à 21:17

Basket

Jaunin: «Je veux finir ma carrière à Genève»

L'ancien joueur de Fribourg Olympic, âgé de 29 ans, s'est engagé avec les Lions pour viser le titre et l'Europe. Interview.

Le meneur bientôt de retour aux sources.

Le meneur bientôt de retour aux sources.

Keystone/Valentin Flauraud

Jérémy, ça fait quoi d'être de retour à la maison?

C'est hypercool. On est vraiment très heureux de revenir là où tout a commencé (ndlr: formé au Bernex Basket, le distributeur de 170 cm a déjà joué avec les Lions entre 2010 et 2016) et d'être de nouveau proche de la famille, après avoir vécu des choses magnifiques à Fribourg.

Quand vous dites «on», vous parlez de votre famille?

Oui, de ma femme et de mes deux enfants.

Auriez-vous signé aux Lions si Andrej Stimac n'avait pas été nommé coach?

Oui, car les contacts avec la direction du club ont débuté avant son engagement (ndlr: le 16 avril). La présence de Stimac a aidé, mais on s'imaginait venir même sans lui.

L'aspect financier a-t-il pesé dans votre décision?

Non, l'offre de FR Olympic était équivalente. Le choix a été fait d'un point de vue global, sportif et familial.

Dans le fond, pourquoi quitter la meilleure équipe du pays?

C'est vrai qu'à Fribourg, je pouvais continuer à disputer la coupe d'Europe et évoluer au sein de la meilleure équipe du championnat. Mais m'engager avec les Lions me permet de revenir dans mon canton et, je l'espère, d'aider le club à reconquérir le titre et à jouer l'Europe. Et puis j'ai une entreprise de charpente avec mon père à Genève. L'idée, c'est de la reprendre avec mon frère (ndlr: ils ont tous deux un CFC de charpentier) le jour où j'arrêterai le basket.

Vous finirez donc votre carrière à Genève.

Oui, c'est le but.

Julien Caloz

(NewsXpress)
Trouvé des erreurs?Dites-nous où!