Robert Pattinson a passé un essai pour Batman
Publié

Robert Pattinson«J’avais du mal à bouger dans ma combinaison de latex»

Le Britannique Robert Pattinson a transpiré pour décrocher son rôle dans «The Batman».

Robert Pattinson a tourné «The Batman» dans des conditions difficiles, durant les premières vagues de la pandémie.

Robert Pattinson a tourné «The Batman» dans des conditions difficiles, durant les premières vagues de la pandémie.

Imago

L’acteur de 35 ans possède une filmographie déjà bien fournie. Il a joué dans les blockbusters «Twilight», «Harry Potter», «Cosmopolis» ou encore ­ «Tenet». Malgré cela, Robert Pattinson, qui pourrait bientôt travailler avec le Coréen Bong Joon-ho, a dû passer un essai, physique, avant de pouvoir incarner Bruce Wayne.

Qu’est-ce qui vous a attiré vers cette nouvelle interprétation d’un super­héros aussi célèbre?

Il est l’un des personnages les plus importants du XXe siècle et il y a beaucoup de gens qui s’identifient à lui sur plusieurs plans. Notre version montre quelque chose de différent. Il a un côté désespéré. Mon Batman a de la rage en lui, ce qui me fascine. Chacun de ses combats semble être très personnel dans son esprit.

Avez-vous auditionné pour ce rôle?

J’ai rencontré le réalisateur Matt Reeves et fait un essai. On m’a donné à enfiler le costume de Batman que portait Val Kilmer dans les années 1990, ce qui était dingue! Ma première pensée a été de me dire que cela serait impossible. J’avais du mal à bouger dans ma combinaison de latex sur laquelle j’avais une sorte d’armure. Le pire est que je n’arrivais pas à m’arrêter de transpirer. Il a fallu attendre que je sois desséché pour commencer à filmer (rire).

En quoi votre Batman est-il différent des précédents?

Dans les films précédents, Bruce Wayne était sûr de lui et savait ce qu’il faisait lorsqu’il enfilait le costume de l’homme chauve-souris. Dans notre version, il n’a pas encore le contrôle de sa personnalité. Il se cherche. J’adore cette idée que Bruce soit un peu hors de contrôle. Il ne dort pas et n’a pas encore totalement défini qui Batman se doit d’être.

Vous avez dit que la musique est importante dans votre préparation. Avant de tourner ce film, vous en avez écouté?

La musique est essentielle. Elle m’aide à plonger dans une ambiance. Pour me préparer à être Bruce Wayne, j’ai écouté du classique, surtout des symphonies, comme celles de Bach ou de Wagner. Je les ai écoutées en entier comme si je regardais un film.

(Henry Arnaud, Los Angeles)

Ton opinion