Actualisé 27.07.2011 à 16:07

Football - Super League«Je bosse pour l'intérêt de Xamax»

Directeur technique de Neuchâtel Xamax, Paolo Urfer devrait rester en place malgré la prise en main du club par l'homme d'affaires tchetchène Bulat Chagaev.

par
Marc Fragnière
Paolo Urfer devrait continuer son aventure xamaxienne.

Paolo Urfer devrait continuer son aventure xamaxienne.

Alors que les rumeurs vont bon train quant aux noms des futures recrues neuchâteloises, Urfer n'a pas souhaité dévoiler les dossiers sur lesquels il planche actuellement. «J'ai un embryon de dix noms par position, a-t-il tout juste concédé, mais l'important pour l'instant c'est le maintien en Super League».

«Xamax a besoin du soutien de son public, a-t-il rappelé, c'est pourquoi l'entrée gratuite a été décidée lors des deux derniers matches à domicile (n.d.l.r: contre Thoune le mercredi 11 mai et contre Young Boys le dimanche 22 mai). La rencontre face à Saint-Gall a démontré une nouvelle fois que Xamax était une équipe qui était capable de se surpasser lorsqu'il y avait des émotions. Corollairement, la Maladière sait bouillonner dans ces instants».

Peu bavard en matière des dossiers qu'il suit actuellement -«Il y a les gens qui ne font rien et qui l'ouvrent tout le temps et il y a ceux, dont je fais partie, qui la ferment et qui bossent» (sic !)-, Urfer n'a pas été avare en métaphores à l'heure de lever un coin du voile sur les contours du futur contingent: «Une Formule 1 est trop large pour évoluer sur un circuit de karting. Pour y remporter un Grand Prix, il faut bénéficier du meilleur kart».

Ainsi, régulièrement portés par le vent des rumeurs à la Maladière, les noms de l'enfant du pays Steve von Bergen (Cesena), de Philipp Degen (Stuttgart), Valentin Stocker ou de Franco Constanzo (les deux Bâle) semblent un poil plus réalistes que ceux de Gervinho (Lille) et Farfan (Schalke), également chuchotés en coulisse à Neuchâtel.

Quant aux joueurs qui défendent actuellement les couleurs de Xamax, ils peuvent continuer de mouiller le maillot rouge et noir sans s'inquiéter de leur avenir: «Les contrats seront respectés et on s'affairera à conserver les bons éléments en les encadrant de joueurs dont le profil correspond aux objectifs fixés par la présidence», a assuré le directeur technique.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!