Mise à l'écart: «Je dois me battre pour regagner ma place»

Actualisé

Mise à l'écart«Je dois me battre pour regagner ma place»

Alex Frei n'est plus titulaire au Borussia Dortmund. Ecarté depuis un mois par Jürgen Klopp, un entraîneur qui ne jurait pourtant que pour lui l'été dernier, le Bâlois vit mal cette situation.

«Par respect pour mes coéquipiers, je ne veux pas pleurer dans les journaux, explique-t-il. Mais cette situation n'est pas drôle. Je l'ai déjà connue par le passé à Dortmund». Alex Frei se heurte à la concurrence du Paraguayen Valdez, de l'Argentin Klimowicz et de l'Egyptien Zidan. A Dortmund, on trouve bien quatre attaquants de valeur pour deux places. «J'ai été opéré à trois reprises depuis mon transfert à Dortmund en 2006. On peut croire que je suis devenu un joueur fragile. Mais c'est faux, se défend le Bâlois. Je n'ai aucune blessure chronique. J'ai simplement joué de malchance. Maintenant, je sais ce que je dois faire: me battre pour regagner ma place. Et ne pas oublier que les statistiques parlent en ma faveur. J'ai tout de même marqué 27 buts en Bundesliga alors que je n'ai pratiquement pas joué pendant quinze mois !»

Si la vie n'est pas rose tous les jours à Dortmund, Alex Frei s'est replongé avec bonheur dans l'ambiance de l'équipe de Suisse. «L'équipe a su se relever après le match contre le Luxembourg, se félicite le capitaine. Ce fut presque laborieux contre la Lettonie. Mais nous avons obtenu les trois points pour rester dans la course. Puis au Pirée, la Suisse a livré l'une des plus grandes performances de son histoire. Ce match m'a rappelé bien sûr la victoire à Dublin en 2002».

Alex Frei rappellera ces prochaines heures à ses équipiers toute l'importance de terminer l'année sur une bonne note. «Je ne veux pas que le public quitte le stade mercredi en se disant que nous n'avons pas tout donné sur le terrain, lance-t-il. L'équipe de Suisse doit entretenir cette culture de la victoire qui a fait défaut sur la route de l'Euro 2008. Ce match doit, également, nous permettre d'intégrer des nouveaux joueurs. Les cadres de l'équipe ont la mission de tout faire pour qu'ils puissent s'exprimer pleinement».

(si)

Ton opinion