Vaud: «Je guide tes pas», dix ans et une belle histoire
Publié

Vaud«Je guide tes pas», dix ans et une belle histoire

Une chanson de Jérémie Kisling est à l'origine du nom de l'association d'aveugles «Je guide tes pas». Dix ans plus tard, le temps est à la célébration.

par
apn
Eric Mamin, président de l'association Je guide tes pas en compagnie de son chien Tango.

Eric Mamin, président de l'association Je guide tes pas en compagnie de son chien Tango.

«Ton aveugle confiance en moi,

Je tends la laisse entre tes doigts.

Je fais toutou pour toi,

Je guide tes pas...»

Cette chanson de Jérémie Kisling a inspiré, il y a une décennie, deux aveugles et un mal-voyant à la recherche d'un nom de l'association qu'ils voulaient créer. Le trio a alors contacté le chanteur lausannois pour lui demander l'autorisation d'utiliser le titre «Je guide tes pas». C'est avec délectation qu'Eric Mamin, l'actuel président de l'association rembobine le film. «Jérémie Kisling nous avait dit que sa seule condition était de pouvoir nous aider un jour. Et ce jour va arriver le 8 septembre 2017, date à laquelle il va se produire à la salle des Remparts à La Tour-de-Peilz (VD) à l'occasion de nos 10 ans», se réjouit le mal-voyant qui est par ailleurs conseiller communal PLR dans cette localité.

«C'est une promesse qui me tenait à cœur. Ma chanson, elle, est tirée d'une scène très touchante à laquelle j'ai assisté entre un aveugle et son chien à Lausanne dans les années 2000», a réagi le chanteur vaudois désormais établi à Paris.

Des nuages et soudain le ciel s'est éclairci

Pourtant, si l'heure est bientôt à la fête, ce n'était pas vraiment le cas il y a encore deux mois. Le groupe Acc'œil, une entité de Je Guide Tes Pas, était dans les turbulences financières. Principal bailleur de fonds des activités de ce groupe qui réunit des aveugles et mal-voyants de la Riviera, la commune de La Tour-de-Peilz a réduit sa subvention de 2290 à 600 francs. Mais la médiatisation de l'affaire a fait tourner la roue et, depuis, les soutiens affluent. «Nous avons reçu des dons inespérés», relève Eric Mamin. Dernièrement, l'association a même reçu l'appui d'un homme qui avait gagné une modeste somme au loto. «C'était un peu moins de 100 fr. et il en a fait don à l'association. Les petits ruisseaux font les grandes rivières», se réjouit le président de Je Guide Tes Pas.

Pour l'admission des chiens-guides dans les lieux publics

L'Association Je Guide Tes Pas organise des rencontres et des séminaires dans le but de renforcer les liens existants entre les détenteurs de chiens-guides d'aveugles et les personnes frappés par des problèmes de vue. Elle mène des campagnes d'actions et de sensibilisation en faveur de l'admission des chiens-guides d'aveugles dans les lieux publics.

Ton opinion