Drame à Toulouse: «Je l'ai vu en face de moi avec une arme»
Actualisé

Drame à Toulouse«Je l'ai vu en face de moi avec une arme»

Des élèves du collège Ozar Hatorah, à Toulouse, ont croisé le tueur au moment du drame, et relatent les faits.

par
jou

Des élèves de l'école attaquée, à Toulouse, ont croisé le tueur, révèle le journal «La Dépêche». Une adolescente qui est arrivée à l'école en retard témoigne: alors qu'elle s'approchait de l'école, elle a entendu des coups de feu. «j'ai pensé que c'était des pétards, explique-t-elle. J'ai avancé, j'ai vu un homme à moto qui arrivait face à moi avec une mitraillette pas très grande (n.d.l.r.: il s'agit d'un mini-Uzi, un pistolet-mitrailleur, de calibre 9 mm). J'ai pris une petite fille sous mon bras et je me suis cachée derrière une voiture. Quand il est parti, je suis rentrée dans l'école. Je suis montée en haut dans la synagogue et par la fenêtre, j'ai vu une petite fille dans l'entrée qu'on ranimait. Il y avait beaucoup de sang. Tout le monde criait.»

Les parents, bouleversés, ont pu voir les images de vidéosurveillance. «Un enfant s'est enfui, il l'a rattrapé et l'a reflingué», relate l'un d'eux.

Suite au drame, les enfants ont été conduits à l'étage de la synagogue, en attendant les parents. Ces derniers sont arrivés dans la confusion, et fondaient en larme quand ils voyaient les corps, imaginant qu'il s'agissait de leur enfant.

Ton opinion