Diplo: «Je me fiche que ma musique soit piratée»
Actualisé

Diplo«Je me fiche que ma musique soit piratée»

Le producteur et DJ américain estime que c'est bénéfique si sa musique est téléchargée illégalement. Voici son raisonnement.

par
fec
L'Américain de 36 ans est un des DJ les plus demandés du moment.

L'Américain de 36 ans est un des DJ les plus demandés du moment.

Diplo est en train de faire un véritable carton dans les charts. Notamment avec son trio Major Lazer et le titre «Lean On». Le combo vient d'ailleurs de sortir son 3e album, «Peace Is The Mission». L'Américain s'attend-il à en vendre des milliers d'exemplaires? Même pas. Il préfère même que sa musique soit téléchargée illégalement. Une déclaration plutôt rare pour un artiste.

«Franchement, je me fiche, et écrivez-le noir sur blanc, qu'on télécharge ma musique sans la payer, qu'on la pirate. Je m'en fous complètement», a lâché Diplo dans les colonnes du «Sunday Times». La raison de son désintérêt est simple. Quoi qu'il fasse, il ne vendrait de toute façon pas de disques. Grâce au piratage, l'Américain de 36 ans estime qu'il suscite l'intérêt sur une plus large échelle. «Vu que je ne fais pas d'argent avec les ventes, je me concentre sur le merchandising et les concerts. Plus les gens écoutent ma musique, plus ils auront envie de me voir en live et, donc, plus j'aurais de dates.»

«Franchement, je me fiche, et écrivez-le noir sur blanc, qu'on télécharge ma musique sans la payer, qu'on la pirate. Je m'en fous complètement», a lâché Diplo dans les colonnes du «Sunday Times». La raison de son désintérêt est simple. Quoi qu'il fasse, il ne vendrait de toute façon pas de disques. Grâce au piratage, l'Américain de 36 ans estime qu'il suscite l'intérêt sur une plus large échelle. «Vu que je ne fais pas d'argent avec les ventes, je me concentre sur le merchandising et les concerts. Plus les gens écoutent ma musique, plus ils auront envie de me voir en live et, donc, plus j'aurais de dates.»

Ton opinion