26.02.2020 à 18:33

Bebe Rexha«Je me sens mieux grâce aux médicaments»

Atteinte de bipolarité, la chanteuse Bebe Rexha essaie de vivre avec son trouble mental du mieux qu'elle peut.

de
Ludovic Jaccard
Bebe Rexha, 30 ans, assume au grand jour sa maladie mentale.

Bebe Rexha, 30 ans, assume au grand jour sa maladie mentale.

AFP/Cindy ord

Bebe Rexha tient à être transparente avec ses fans. En avril 2019, la chanteuse avait révélé sur Twitter qu'elle était bipolaire. «Pendant longtemps, je n'ai pas compris pourquoi je me sentais si mal. Pourquoi je n'avais pas le moral au point de ne pas vouloir sortir de chez moi ou voir des gens, et pourquoi à d'autres moments je me sentais si exaltée que je ne voulais plus dormir et ne plus m'arrêter de travailler ou de composer de la musique. Maintenant, je sais pourquoi», avait-elle expliqué.

Interviewée dans le magazine «SELF», la star de 30 ans donne plus de détails sur sa maladie. Elle ne regrette pas d'en avoir parlé publiquement. «J'avais décidé de le faire parce que je ne voulais pas être emprisonnée par mes interrogations en me demandant si j'étais normale ou folle», confie l'Américaine d'origine albanaise.

La bipolarité, caractérisée par des épisodes dépressifs et maniaques, est une maladie incurable. Bebe avoue être «toujours effrayée par tout ce qui l'entoure». Elle s'est souvenue de l'une de ses pires crises, alors qu'elle était dans une voiture qui roulait à vive allure: «J'étais sur le siège passager et je voulais ouvrir la porte et sauter pour me faire écraser. C'était terrible.»

«Je suis toujours la même personne»

Heureusement pour elle, les médicaments qui lui sont prescrits l'aident beaucoup. «Je n'imaginais pas à quel point on peut se sentir bien quand on n'est pas bipolaire, dit-elle. La médication ne supprime pas totalement la tristesse ou l'anxiété, mais je me sens tellement mieux. Cela me permet d'avoir une vie plus équilibrée, avec moins de hauts et de bas.»

L'artiste craignait aussi que les pilules qu'elle prend pour se soigner aient un impact négatif sur sa créativité. Par chance, cela n'est pas arrivé. «Je suis toujours la même personne quand je suis dans le studio d'enregistrement», se réjouit-elle.

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!