«Switzerlanders»: «Je me suis bricolé mon propre studio»
Actualisé

«Switzerlanders»«Je me suis bricolé mon propre studio»

Gian-Andri Carl fait de la radio depuis son plus jeune âge. Malgré les études, l'animation restera sa grande passion.

par
Noah Zygmont
1 / 5
Pour Gian-Andri, animateur radio de 20 ans, tout a commencé à 13 ans, dans sa chambre.

Pour Gian-Andri, animateur radio de 20 ans, tout a commencé à 13 ans, dans sa chambre.

«Je me suis bricolé mon propre studio; au départ, avec un simple micro et une table de mixage, puis en achetant de nouveaux gadgets au fur et à mesure... jusquà disposer dun studio quasi professionnel.»

«Je me suis bricolé mon propre studio; au départ, avec un simple micro et une table de mixage, puis en achetant de nouveaux gadgets au fur et à mesure... jusquà disposer dun studio quasi professionnel.»

Gian-Andri tape les dernières lignes de son texte sur l'ordinateur, les survole encore une fois, s'installe confortablement sur son siège et prend une bonne inspiration. L'horloge marque le changement d'heure, la lumière «on air» s'allume et Gian-Andri s'exclame dans le micro: «Bonjour! Nous avons beau temps dans les Grisons, et la situation est tranquille sur les routes. Aujourd'hui, au micro pour toi, Gian-Andri Carl.»

Pour cet animateur radio de 20 ans, qui a fait de sa passion un métier, tout a commencé à 13 ans, dans sa chambre. «Je me suis bricolé mon propre studio; au départ, avec un simple micro et une table de mixage, puis en achetant de nouveaux gadgets au fur et à mesure... jusqu'à disposer d'un studio quasi professionnel.» Après avoir fait de la radio depuis chez lui pendant cinq ans, Gian-Andri a voulu passer la vitesse supérieure. Il a postulé pour un programme jeunesse auprès de Radio Südostschweiz afin d'y animer une émission avec quelques acolytes. «Mais ma candidature n'est jamais arrivée. Heureusement que je les ai relancés, sinon je ne serais pas là aujourd'hui.»

«Ils ont vu un certain potentiel en moi»

Une fois embauché, Gian-Andri a monté une émission destinée à la jeunesse grisonne. Puis vint le jour où les responsables l'ont fait passer à la vraie radio «des grands». «Ils ont vu un certain potentiel en moi et m'ont donné ma chance.» Aujourd'hui, ce bachelier fait partie intégrante de l'équipe d'animation.

Pour lui, c'est une sensation très particulière de se savoir écouté par beaucoup de gens. «Tu ne sais pas qui ils sont, mais tu es en contact direct avec les auditeurs. C'est beau qu'ils te laissent faire partie de leur quotidien.» Et l'information au sein des Grisons et d'autres régions de Suisse lui tient à cœur: «C'est important que toutes les zones de notre pays soient bien informées. Il faut que le journalisme perdure, en particulier dans des régions périphériques comme les Grisons.»

S'il aime animer pour un auditoire peu nombreux, il avoue que chaque animateur radio rêve de passer à une plus grande station. «Peut-être y arriverai-je un jour!» À l'automne, il entamera des études de droit et d'économie. «Ce serait super de travailler à la radio à 100%, mais je veux avoir un diplôme universitaire en poche si jamais me vient l'envie de faire autre chose plus tard.» Mais, quoi qu'il advienne, l'amour de la radio ne le quittera jamais.

Maintenant, c'est ton tour: ­envoie-nous ta vidéo sur

switzerlanders.20min.ch

«Switzerlanders» est un projet culturel de Tamedia.

Michael Steiner explique le projet «Switzerlanders» et ce qu'il attend du matériel envoyé:

Switzerlanders: le lancement

Michael Steiner t'explique comment réaliser de belles vidéos:

Switzerlanders: marche à suivre

Présente-nous ta propre vision de la Suisse!

Envie de participer à la création du film «Switzerlanders»? Alors, munis-toi de ton smartphone ou d'un caméscope et partage avec nous, en une ou plusieurs vidéos, ta vision de notre pays, ta vie, tes épopées, tes sentiments et tes points de vue. Si aucune restriction n'est posée quant à la longueur des clips, ceux-ci doivent être impérativement filmés en mode paysage. Le jour de tournage, choisi pour représenter une journée ordinaire en Suisse, a été fixé au 21 juin. La date limite d'envoi est le 12 juillet 2019. Pour en savoir plus sur le projet et y participer: switzerlanders.20min.ch.

Ton opinion