Football - Super League: «Je me suis dit: Thomas, c'est pas fini!»
Actualisé

Football - Super League«Je me suis dit: Thomas, c'est pas fini!»

Thomas Castella a détourné un penalty lors de la victoire du LS à Sion samedi (1-3), mais il a surtout sauvé une situation désespérée devant Moussa Konaté.

par
Tim Guillemin
Sion
Un penalty sauvé et deux arrêts miraculeux: Thomas Castella a été le héros de la victoire lausannoise à Tourbillon samedi.

Un penalty sauvé et deux arrêts miraculeux: Thomas Castella a été le héros de la victoire lausannoise à Tourbillon samedi.

photo: Keystone/Jean-christophe Bott

Le FC Sion venait d'égaliser à Tourbillon face au Lausanne-Sport, lorsque Thomas Castella a complètement raté une relance au pied d'apparence facile. «D'habitude, je les réussis, mais celle-ci, elle était affreuse», a souri le gardien fribourgeois du LS. Moussa Konaté s'est donc retrouvé seul face à lui à la 72e et tout le stade a cru au 2-1. Le gardien aussi? «Ah non! Je me suis dit: Thomas, c'est pas fini! Tu as merdé, mais tu peux te rattraper!»

Le portier a donc eu le temps de se dire tout ça alors que le Sénégalais se trouvait seul face à lui avec le but grand ouvert. Et le gardien a choisi le bon côté, plongeant très rapidement au sol pour préserver le 1-1. «C'était un face à face, j'ai dû décider à l'instinct», continue-t-il. Il a fait le bon choix et Konaté n'a pu que se prendre la tête à deux mains, surtout que quinze secondes plus tard, Nicolas Gétaz obtenait un penalty dans la surface adverse. Gabriel Torres n'a pas tremblé et, plutôt que d'être mené 1-2, voilà le Lausanne-Sport menant 2-1!

«Là, j'avoue, j'ai rigolé et je me suis dit que c'était pas mal quand même!», sourit Thomas Castella, pas peu fier de son coup. Le gardien du LS a d'ailleurs réalisé un très gros match à Tourbillon, détournant un penalty de Geoffrey Bia alors que le score était de 1-0 pour le Lausanne-Sport. Il a encore sorti une belle frappe de Moussa Konaté, un peu plus tard, et les Vaudois se sont imposés 1-3 en Valais pour leur première victoire en Super League depuis leur retour. Trois points bienvenus, après la déception liée au 4-4 du match contre Thoune dimanche dernier.

Un match lors duquel, d'ailleurs, Thomas Castella avait été coupable d'une faute de main sur le troisième but thounois. L'a-t-il ressassée durant cette semaine? «Non, pas du tout. On a revu le match avec l'entraîneur des gardiens et on est arrivés à la conclusion que ce n'était pas si mal. Je fais une erreur sur le 3-3, c'est vrai, parce que je ne dois pas aller chercher ce ballon, même si je le touche. Ce n'est pas une erreur catastrophique et je ne suis pas le seul gardien de Super League à en avoir fait une depuis le début du championnat. Simplement, quand on fait une erreur, il faut réagir derrière.»

Exactement comme il l'a fait à la 72e face à Moussa Konaté. «Oui, voilà, c'est ça. Il y a toujours un moyen de se rattraper», a souri le numéro 1 du LS.

Sion - Lausanne-Sport 1-3 (0-1)

Tourbillon, 9800 spectateurs.

Arbitre: Schärer.

Buts: 18e Margiotta 0-1. 70e Ziegler 1-1. 73e Torres (penalty) 1-2. 87e Margairaz 1-3.

Sion: Mitryushkin; Zverotic, Lacroix, Ziegler, Boka; Salatic, Sierro; Assifuah (62e Akolo), Fernandes (68e Zeman), Bia (62e Konaté); Gekas.

Lausanne-Sport: Castella; Kololli (81e Lotomba), Monteiro, Manière, Diniz; Custodio, Araz, Gétaz; Campo, Margiotta (59e Margairaz), Torres (79e Yang Yang).

Notes: Sion sans Cmelik, Mboyo, Ndoye, Follonier, Pa Modou et Carlitos (blessés), Lausanne sans Frascatore, Pasche, Tejeda et Pak (blessés). 53e Castella détourne un penalty de Bia. 84e expulsion de Lacroix (2e avertissement).

Avertissements: 6e Fernandes. 11e Zverotic. 52e Kololli. 57e Araz. 73e Lacroix. 77e Campo.

Ton opinion