Karine Guignard s'est reconnue dans Jasna
Publié

Karine Guignard«Je me suis reconnue assez vite dans ce rôle»

Dans la série «Sacha», Karine Guignard incarne Jasna, une inspectrice de police qui lui ressemble.

par
Julienne Farine

La comédienne de 38 ans, plus connue sous son nom de rappeuse La Gale et qui a sorti son troisième album le 31 juillet 2020, n’a pas hésité longtemps avant d’accepter de jouer dans cette série inspirée de la vie de l’ancienne procureure genevoise Nicole Castioni, parce que le scénario lui a tout de suite plu.

Comment êtes-vous arrivée dans «Sacha»?

On m’a téléphoné pour me proposer de passer des essais. C’était au moins le 5e rôle de flic qu’on me proposait et j’ai souvent tendance à refuser. C’est le scénario qui m’a parlé.

N’est-ce pas paradoxal qu’on vous voie dans la peau d’une policière?

C’est une espèce de contraste que les gens ont l’air d’apprécier. À la base, ce n’est pas tant le rôle qui me dérange, mais plutôt le contexte ou le scénario. Pour pouvoir accepter un rôle, je pense qu’il faut d’abord adhérer à l’idée générale. «Sacha», pour moi, c’était avant tout un bon thriller qui m’a donné envie.

Qu’est-ce qui vous a plu dans le rôle de Jasna?

Le personnage était relativement calibré pour que je puisse l’interpréter. C’est une personne qui tire un peu tout le temps la gueule, qui bosse beaucoup et qui est assez marrante en même temps. À la lecture des dialogues pour les essais, je me suis reconnue assez vite dans ce rôle.

Le fait d’être rappeuse, ça vous aide pour jouer la comédie?

La scène est un exercice qui peut amener beaucoup de choses au cinéma. Au niveau du jeu, au niveau du rythme, de comment on fait vivre un personnage.

«Sacha»

Dès le 10 novembre 2021 sur Play Suisse et le 11 novembre 2021, à 21 h 15, sur RTS1

Ton opinion