Actualisé 26.10.2009 à 18:02

Tennis

«Je n'ai aucun lien avec le monde des paris»

Caroline Wozniacki affirme n'avoir «rien fait de mal» en abandonnant au 1er tour au Luxembourg la semaine dernière.

La Danoise, qui dispute son premier Masters cette semaine à Doha, avait jeté l'éponge en raison d'une blessure à une cuisse alors qu'elle menait pourtant 7-5 5-0 face à Anne Kremer.

L'Unité de défense de l'intégrité, créée l'an passé par les autorités du tennis mondial, a ouvert une enquête concernant des paris suspects effectués sur internet pendant les derniers jeux de ce match. Le père de la Danoise, Piotr, a conseillé à sa fille d'abandonner avant qu'elle ne s'impose. A la suite de ses déclarations faites à 7-5 3-0 lors d'un changement de côté et clairement audibles grâce aux microphones, les parieurs n'ont cessé de miser sur une victoire d'Anne Kremer.

«Il n'y avait aucune chance que je parvienne à terminer ce match», a assuré la 4e joueuse mondiale, qui avait reçu des soins à la fin du premier set déjà. «Je n'ai aucun lien avec le monde des paris. Je ne vois donc pas où est le problème. J'ai essayé de continuer, mais la douleur était trop forte. Mon père m'avait conseillé d'abandonner si je souffrais trop afin de ne pas prendre de risques avant le Masters», a conclu la finaliste du dernier US Open, dont l'IRM passée le lendemain a révélé une élongation.

Caroline Wozniacki, qui s'attend à ne recevoir aucune sanction, arborait un bandage à sa cuisse lors de son entraînement de lundi. «Je vais mieux, a-t-elle précisé. Je reçois des soins chaque jour, et j'espère pouvoir défendre mes chances à Doha.»

(ats)

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!