Actualisé

Jennifer Lawrence«Je n'ai jamais eu de filtre quand je m'exprime»

Bientôt à l'affiche de «Red Sparrow», la star américaine est consciente que son franc-parler peut déranger, mais elle l'assume.

par
Henry Arnaud
Jennifer Lawrence est fière de gagner davantage d'argent que ses partenaires masculins à l'écran.

Jennifer Lawrence est fière de gagner davantage d'argent que ses partenaires masculins à l'écran.

Dennis van Tine/geisler-fotopres

Elle est l'actrice la mieux payée d'Hollywood. Jennifer Lawrence est de retour au cinéma dans «Red Sparrow». Rencontre avec la star américaine de 27 ans.

Qu'est-ce qui vous a attiré vers «Red Sparrow» ?

Incarner une espionne russe qui séduit ses victimes pour arriver à ses fins... Je n'ai jamais joué cela avant et les rebondissements sont multiples. Outre le challenge de l'accent, j'ai du montrer une version plus adulte de moi et incarner une femme qui est en charge de son destin sans se laisser dicter ses choix par des mecs.

A 27 ans, vous sentez vous totalement femme et indépendante?

Cela fait longtemps que je prends conseil autour de moi mais décide seule de mes choix. Très jeune, j'ai appris qu'il ne faut pas montrer lorsque l'on doute sinon quelqu'un va profiter de vous.

Votre film précédent «Mother» vient de sortir en DVD alors que «Red Sparrow» arrive au cinéma. Comment choisissez-vous vos rôles?

Plus l'on me propose des trucs extrêmes ou différents et plus j'ai envie de dire oui. «Mother» restera comme une expérience unique de ma carrière que j'ai accepté par amour pour le travail de Darren Aronofsky qui est un grand artiste selon moi. «Red Sparrow» me permet d'être une espionne avec d'autres challenges.

Est-ce que la scène très sexy de «Red Sparrow» est justement un challenge?

Oui, car j'ai toujours refusé de me déshabiller auparavant. Je suis en charge de mon corps et, là aussi libre, de mes choix.

Vous êtes aussi connue pour votre franc-parler. Regrettez-vous parfois vos déclarations?

Je regrette surtout de ne pas avoir encore appris à fermer ma grande bouche... mais je m'améliore avec les années (rires). Je n'ai jamais eu de filtre quand je m'exprime. Si on ne veut pas entendre mon opinion, qu'on ne m'écoute pas.

Vous êtes l'actrice la mieux payée du moment à Hollywood et l'une des rares qui peut demander davantage que les hommes qui sont avec vous à l'écran...

C'est une fierté que j'aimerais pouvoir partager avec beaucoup d'autres filles. J'espère que la nouvelle génération de comédiennes connaîtra une véritable égalité dans le travail.

Votre amie, la comique Amy Schumer, parle d'un projet de comédie dingue avec vous deux à l'écran depuis des années. Ou en êtes-vous ?

Les choses avancent rapidement sur ce film et j'ai hâte d'être avec Amy à l'écran. Je vais enfin pouvoir me lâcher et délirer dans une comédie et montrer là encore une autre facette dans ma carrière. Je ne peux rien vous dire de plus mais Amy et moi avons donné notre accord sur un scénario.

Amy s'est mariée récemment. A quand votre tour?

Je pense que ça n'est pas demain la veille. On m'invente des relations amoureuses toutes les semaines si je lis les conneries sur internet, c'est faux! Je suis peut-être exubérante dans ma façon de m'exprimer, mais je suis aussi réservée en amour.

Regardez la bande-annonce de «Red Sparrow», dès le 4 avril 2018 au cinéma:

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!