Anastacia: «Je n'ai jamais pensé à arrêter de chanter»
Actualisé

Anastacia«Je n'ai jamais pensé à arrêter de chanter»

Guérie de deux cancers du sein, Anastacia, 45 ans, se livre sur ces épreuves et ce qu'elles ont changé dans sa vie.

par
Julienne Farine
La chanteuse est aujourd'hui en pleine forme.

La chanteuse est aujourd'hui en pleine forme.

Le crabe a frappé deux fois l'Américaine. Elle ne s'est pas laissée abattre par la maladie. Après avoir subi une double mastectomie, une ablation des seins, elle revient avec un nouvel album, «Resurrection».

Quand vous avez appris que vous souffriez d'un deuxième cancer, avez-vous pensé à arrêter de chanter?

Absolument pas! C'était même plutôt le contraire. Ça m'a donné de la force. Je me suis dit qu'il fallait que je revienne, que j'écrive un album et que je ressuscite.

Vous parlez très facilement de la maladie. C'est pourtant quelque chose d'intime.

Je crois que c'est ce qui me différencie des autres. Je n'ai pas de problème avec le cancer. Quand vous savez de quoi vous parlez, vous n'avez rien à cacher. Je n'ai pas honte d'avoir été malade.

Comment avez-vous réagi la première fois qu'un journaliste a abordé le sujet avec vous?

La première fois que j'ai eu un cancer du sein (ndlr: en 2003), je n'ai rien dit. C'est le tabloïd «News of the World» qui avait sorti l'information. Je me suis sentie violée. Puis, j'en ai parlé. Et j'ai senti que ça pouvait aider d'autres personnes. J'ai dit aux gens ce que j'avais besoin de leur dire.

La maladie a-t-elle changé quelque chose dans votre vie?

J'ai arrêté de boire de l'alcool. Je n'en consommais pas beaucoup, mais j'ai réalisé que ça pouvait aggraver certaines maladies, comme le cancer.

Pour être sûre de ne plus avoir de cancer du sein, vous avez subi une double mastectomie. Vous sentez-vous moins féminine avec de faux seins?

Oh mon Dieu, non! Je suis incroyablement féminine! Maintenant que la guérison est complète, je me sens plus jeune. Mes nouveaux seins sont plus petits que les anciens, je peux faire plein de nouvelles choses, notamment dans le sport.

Vous paraissez beaucoup plus jeune que votre âge, avez-vous un secret?

J'ai toujours paru plus jeune. C'est un véritable avantage pour moi. Bien sûr que j'ai des secrets. Toutes les femmes en ont pour paraître fabuleuses.

Vous êtes venue en Suisse pour «The Voice of Switzerland» et vous étiez en France pour «The Voice». Pourriez-vous être juré ou coach dans un télécrochet?

Je crois que oui. J'ai été juge invitée dans «X Factor» il y a quelques années. C'est vraiment intéressant. Il faut juste voir si on peut mener sa carrière et ce rôle de juge en même temps. Ca trotte dans mon esprit.

Vous avez rencontré Bastian Baker quand vous avez chanté dans «The Voice of Switzerland», comment l'avez-vous trouvé?

J'ai beaucoup aimé son esprit et son énergie. Il m'a donné un de ses CD, mais je n'ai pas encore eu la possibilité de l'écouter (elle rit).

Un duo est-il envisageable entre vous?

Je ne sais pas. Il ne faut jamais dire jamais. Il faudra que je le rencontre à nouveau, que je voie où il en est dans sa vie musicale.

Suivez toute l'actualité des stars sur les réseaux sociaux avec «20 minutes»:

Ton opinion