Actualisé 15.10.2012 à 10:09

Record de chute libre

«Je n'ai pas senti le bang supersonique»

Felix Baumgartner, le premier homme à franchir Mach 1 en chute libre, ne s'est pas rendu compte qu'il passait le mur du son.

«La sortie a été parfaite, mais ensuite j'ai commencé à être très secoué», a expliqué le parachutiste, qui s'est élancé d'une capsule accrochée à un ballon d'hélium d'une altitude record d'un peu plus de 39'000 mètres dans le ciel du Nouveau-Mexique (sud-ouest). «Je me disais que j'allais réussir à contrôler la chute, mais quand j'ai pris de la vitesse, c'est devenu vraiment violent, et pendant quelques secondes j'ai cru que j'allais perdre conscience. Heureusement, j'ai réussi à stopper ça. Ça a été très difficile, beaucoup plus difficile que nous ne le pensions.»

Felix Baumgartner a également souligné qu'il ne s'était pas rendu compte qu'il passait le mur du son. «Je n'ai pas senti le bang supersonique. Je crois que ça se produit derrière vous.» Après quatre minutes et vingt secondes d'une vertigineuse chute libre, l'Autrichien a ouvert son parachute et s'est posé sans encombre, rapidement rejoint par des membres de son équipe en hélicoptère.

«Revenir en vie»

M. Baumgartner a raconté les émotions ressenties lorsqu'il a passé la porte de la capsule, à 39'045 mètres d'altitude: «Quand on se tient là au sommet du monde, on devient si humble... La seule chose que l'on souhaite, c'est de revenir en vie», a-t-il confié à des journalistes à Roswell.

«Je sais que le monde entier est en train de regarder et j'aimerais que vous voyiez ce que je vois... Parfois il faut monter très haut pour comprendre à quel point on est petit», avait-il lancé avant de s'élancer dans le vide.

L'Autrichien s'entraînait depuis cinq ans pour ce saut risqué. Le plus grand danger pour lui était de perdre le contrôle et de se mettre à tourner sur lui-même, entraînant une perte de connaissance qui aurait pu s'avérer fatale. La solidité de sa combinaison pressurisée était également essentielle.

Joe Kittinger perd son titre

Lors de sa descente, Felix Baumgartner a également battu deux autres records du monde: celui de la plus haute altitude atteinte par un homme en ballon, et le record du plus haut saut en chute libre, détenu depuis 1960 par un ancien colonel de l'armée de l'air américaine, Joe Kittinger (qui avait sauté de 31'333 m). «J'ai l'impression qu'une chape de 20 tonnes a été enlevée de mes épaules. Ça fait sept ans que je me préparais à ça», a-t-il déclaré à la télévision autrichienne ServusTV.

Le saut de Felix Baumgarnter

Ton opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!