Actualisé 04.05.2017 à 22:58

Loïc Nottet

«Je n'ai travaillé sur ma voix qu'à partir de 16 ans»

Loïc Nottet sera sur scène avec «Selfocracy», album écrit pour être joué en live, à Genève le vendredi 5 mai 2017.

de
Julien Delafontaine
Pour son show, l'artiste belge a développé une scénographie très cinématographique.

Pour son show, l'artiste belge a développé une scénographie très cinématographique.

dr

Le vainqueur de la saison 6 de «Danse avec les stars» sera sous les projecteurs de la Salle des fêtes de Thônex avec son premier disque, sorti le 31 mars 2017. A quoi le public doit-il s'attendre? L'artiste belge, 21 ans, lève un petit coin du voile pour «20 minutes».

Loïc Nottet, que peut-on dire à propos de votre spectacle?

Il n'est pas grandiloquent. Je n'aime pas les choses bling-bling donc il n'y a pas de feux d'artifice ni d'explosion de paillettes. On peut aussi dire que c'est un show pêchu!

Cela a été facile d'adapter «Selfocracy» pour le live?

Très. La scène est la raison principale pour laquelle j'ai choisi ce métier. Quand j'ai écrit les titres de «Selfocracy», je pensais donc déjà à leur interprétation en concert. Je voulais qu'en live, mes morceaux donnent envie de bouger. Qu'ils soient intéressants pour le public à écouter, à danser et à regarder.

Quelle part occupe la danse dans vos concerts?

Elle est forcément très présente. Sinon, il manquerait quelque chose pour les gens qui m'ont suivi dans «Danse avec les stars». Et à moi aussi, il me manquerait quelque chose. Gamin, en voyant Michael Jackson à la TV, je rêvais d'être danseur. Ma 2e passion, le chant, est arrivée plus tard. D'ailleurs, ce n'est qu'à partir de 16 ans que je me suis mis à travailler sur ma voix.

Avec le recul, que vous a apporté «Danse avec les stars»?

Cette émission m'a prouvé que les gens étaient prêts pour voir un garçon danser du contemporain. Je suis quelqu'un qui doute beaucoup. Avant de participer à «Danse avec les stars», je ne savais pas si je devais être chanteur ou chanteur et danseur lorsque mon disque sortirait. Avec ma victoire, le public a répondu à ma grande interrogation.

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!