Claire Foy: «Je n'étais pas disposée à suivre un régime»
Actualisé

Claire Foy«Je n'étais pas disposée à suivre un régime»

Pour incarner la hackeuse punk Lisbeth Salander dans «Millénium: Ce qui ne me tue pas» (en salle le 14 novembre 2018), Claire Foy a refusé de perdre du poids.

par
Miguel Cid
AFP

L'actrice anglaise de 34 ans, révélée dans le rôle de la reine Elizabeth II dans la série «The Crown», évoque un tournage difficile. Rencontre.

Avez-vous été tentée d'incarner Lisbeth Salander parce qu'elle est radicalement différente de la reine d'Angleterre?

A vrai dire, la reine est radicalement différente de moi et je suis radicalement différente de Lisbeth. Donc dans la vie, je me situe entre les deux. J'ai aussi un peu des deux quelque part en moi donc je n'ai pas trouvé que je jouais un personnage qui m'était inconnu. En fait, Lisbeth m'est plus familière qu'Elizabeth. Je comprends que cela puisse paraître insensé pour les gens mais pas pour moi.

Comment avez-vous vécu le tournage?

Au début, le réalisateur Fede Alvarez m'a pris à part et dit: «Ecoute, prenons notre pied». A la fin, je lui ai demandé s'il s'était éclaté et il m'a répondu: «Euh, non!». Mais il m'avait prévenue que le tournage allait être difficile. Il a été plus dur pour lui que pour moi parce que j'ai eu la chance d'avoir quelques journées de libre pour m'évader de cet univers, redevenir une maman et une personne normale. Mais il avait raison, c'était dur!

La bande-annonce du film:

Bande-annonce «Millénium: Ce qui ne me tue pa

La bande-annonce de «Millénium: Ce qui ne me tue pas», de Fede Alvare

Comment vous êtes-vous préparée physiquement pour ce rôle? Avez-vous suivi un régime?

Dans le livre, il est dit explicitement que Lisbeth souffre de malnutrition. Mais pour moi, perdre du poids n'aurait pas été bon pour mon corps. Je n'étais pas disposée à faire un régime, à soumettre mon corps à un tel stress. Je savais aussi que le planning allait être chargé et que je devais devenir plus forte physiquement. Mon objectif était d'être forte et saine. Et même ça, c'est très difficile lors d'un tournage parce qu'on se lève à 5h du matin et travaille dans des conditions extrêmes, surtout dans ce film.

C'est-à-dire?

J'ai passé mes journées à courir sans fin dans une combinaison en cuir par un froid glacial. Ce n'était quand même pas comme une épreuve d'endurance ou comme si j'étais dans l'armée, mais mon corps a fini par en pâtir et donc j'ai dû prendre soin de moi. J'ai bossé avec un entraîneur incroyable qui me disait: «Tu peux y arriver. Tu devrais faire ceci et cela». J'ai vu mon corps se transformer et je n'avais jamais vécu cette expérience auparavant. J'étais le type de personne qui faisait du yoga tous les six mois alors quand j'ai vu mon corps ferme et musclé, je me suis dit: «Ouah!». Je pouvais grimper les escaliers en courant et soulever des poids. Maintenant, je ne peux plus rien faire de tout cela. On ne vous dit pas qu'être fit ne dure que si on fait du fitness tout le temps! Mais je sais maintenant ce dont je suis capable… Si j'en ai envie: c'est ça le truc!

Dans le film vous avez une relation compliquée avec votre soeur, Camilla (incarnée par Sylvia Hoeks). Et dans la vie?

J'adorerais pouvoir vous dire que ma soeur et moi sommes exactement comme Lisbeth et Camilla. En lisant ça, ma soeur se précipiterait au téléphone pour me dire: «Quoi? Qu'est-ce que tu racontes?» (elle rit). Non, j'ai beaucoup de chance. Ma famille et moi, on s'adore. On a tous des personnalités différentes et les tensions existent, mais on ne s'ennuie jamais ensemble!

Ton opinion