vol plané en Indycar: «Je n'étais pas sûr de ce qui se passait»
Publié

vol plané en Indycar«Je n'étais pas sûr de ce qui se passait»

Colton Herta est entré en collision avec l'arrière de la voiture de Rinus VeeKay lors du Grand Prix de l'Iowa.

par
cga/afp

Plus de peur que de mal vendredi lors du Grand Prix de l'Iowa, comptant pour le championnat Indycar. La course a été marquée par une collision spectaculaire entre Colton Herta et Rinus VeeKay, qui s’est produite lors d'un redémarrage du tour 156. Le premier nommé a percuté l'arrière gauche de la Chevrolet de VeeKay. L'impact a envoyé la voiture de Herta dans les airs. Le véhicule a fait plusieurs pirouettes avant de retomber violemment sur la piste, non sans avoir d’abord touché la barrière de sécurité.

«C'est arrivé si vite, je n'étais pas vraiment sûr de ce qui se passait, mais je suis heureux car je vais bien, a déclaré Herta cité par NBC Sport. Je me sens parfaitement bien et apte à conduire.» Colton Herta, à l’origine de l’accident, a expliqué qu’il n’avait pas entendu que le redémarrage de la course avait été interrompu: ce qui explique pourquoi il se trouvait en phase d’accélération au moment du choc. L’autre pilote impliqué s’est dit déçu car il avait des espoirs de podium, voire de victoire. Lui aussi n’a pas été blessé.

Parti dernier, il termine en tête

Parti en dernière position, le pilote français Simon Pagenaud (Penske) a remporté le Grand Prix de l'Iowa. N'ayant pas pu concourir aux qualifications en raison d'un problème de pression de carburant, Pagenaud a réussi une remontée fantastique, passant en première position au 178e tour (sur 250), et conservant cette place pour signer sa première victoire en 2020. «Je n'y crois pas, je dois revoir la course. Comment j'y suis arrivé? Je ne sais pas», a-t-il déclaré, visiblement heureux, à l'issue de la course.

«Les 50 derniers tours étaient très tendus. Quand Dixon te poursuit, il vaut mieux ne pas se rater», a ajouté Pagenaud, 36 ans, qui finit la course juste devant Scott Dixon, à 0,4954 secondes. Cinq fois champion IndyCar, Scott Dixon, parti 17e, devance de son côté Oliver Askew, qui atteint le podium pour la première fois de sa carrière.

Après deux podiums lors des premières courses de la saison (2e au Texas et 3e à Indianapolis), Pagenaud, champion Indycar 2016, n'avait pas atteint le top 10 lors des deux courses de Road America (12e, puis 13e).

Mais sa victoire vendredi, sa première au Grand Prix de l'Iowa, lui permet de repasser deuxième au classement général, toujours loin derrière Scott Dixon, à 50 points.

«Quelle soirée. (...) Un travail collectif incroyable de toute l'équipe Penske. (...) Les qualifications étaient décourageantes, mais ces gars-là n'abandonnent jamais, et c'est ce qui fait la force de cette équipe», a salué Pagenaud, vainqueur du 500 miles d'Indianapolis 2019.

Ton opinion

2 commentaires