Jonas Ben Ahmed ne s'est jamais senti fille
Publié

Jonas Ben Ahmed«Je n’ai jamais été une fille»

Onze ans après avoir entamé sa transition, Jonas Ben Ahmed ne changerait rien à son parcours semé d’embûches.

par
Marine Guillain

Un coming out difficile à l’âge de 18 ans (il doit partir de chez ses parents), une opération chirurgicale avec complications dans le cadre de sa transition… Et aussi, ses premiers pas d’acteur avec son rôle de Dimitri dans «Plus belle la vie», qui fait de lui le premier comédien trans à jouer dans une série française grand public.

La suite? Jonas Ben Ahmed joue un petit rôle dans «A Good Man» (dès ce mercredi 10 novembre 2021 en salle), un film sublime de Marie-Castille Mention-Schaar qui raconte une histoire d’amour entre un homme trans et une femme. L’occasion de parler à cœur ouvert avec l’acteur de 30 ans de sa vision de la transidentité.

Dans «A Good Man», le coming out n’a pas été facile. Comme pour vous?

Oui, mon coming out a été une révélation difficile pour mon entourage familial et amical. Sauf avec mes deux petits frères, qui ont été un soutien sans faille. Avec mon père ça a été compliqué pendant quatre ans mais aujourd’hui on a une relation fusionnelle. Par contre avec ma mère ça fait 11 ans qu’on ne se parle plus.

C’est l’actrice cisgenre Noémie Merlant qui tient le rôle principal, transgenre, dans «A Good Man»: ça ne vous pose pas de problème?

Au début de ma carrière ça m’aurait posé un problème, je ne vais pas vous mentir. Puis j’ai commencé à me dire que, cis ou trans, on s’en fout, le plus important c’est le métier. Trans n’est pas mon métier. J’aimerais pouvoir jouer n’importe quel rôle, et ça va dans les deux sens. Après «Plus belle la vie», on ne m’a proposé que des rôles de personnages trans, arabes et dealers. J’ai tout refusé.

L’image «d’avant», avez-vous envie de l’oublier?

Certaines personnes trans ont du mal avec leur image du passé. Je tiens à souligner que je n’ai jamais été une fille, on m’a juste perçue comme telle. Moi j’aime beaucoup regarder derrière, ça me permet de ne pas oublier d’où je viens et le chemin que j’ai fait.

L’acteur Jonas Ben Ahmed en promotion pour le film «A Good Man»

L’acteur Jonas Ben Ahmed en promotion pour le film «A Good Man»

20min/Vanessa Lam

Auriez-vous voulu naître avec des attributs masculins?

C’est une grande question qu’on se pose avec des copains trans. À une époque je t’aurais dit oui, j’aurais préféré être né cis. Puis j’ai commencé à être heureux de la vie que j’avais, de l’homme que j’étais devenu. Je me suis battu pour être cet homme et je ne voudrais rien changer. Je chéris cette transidentité.

Soucis liés à l’orientation sexuelle ou à l’identité de genre?

L’acteur Jonas Ben Ahmed en promotion pour le film «A Good Man»

L’acteur Jonas Ben Ahmed en promotion pour le film «A Good Man»

20min/Vanessa Lam

Ton opinion